« Une pause par jour » – 2 octobre 2021

Ss Anges Gardiens

Première lecture – « Celui qui a fait venir sur vous ces calamités fera venir sur vous la joie éternelle » (Ba 4, 5-12.27-29) – Lecture du livre du prophète Baruc

Courage, mon peuple, toi qui es la part d’Israël réservée à Dieu ! Vous avez été vendus aux nations païennes, mais ce n’était pas pour votre anéantissement ; vous avez excité la colère de Dieu : c’est pour cela que vous avez été livrés à vos adversaires. Car vous avez irrité votre Créateur en offrant des sacrifices aux démons et non à Dieu. Vous avez oublié le Dieu éternel, lui qui vous a nourris. Vous avez aussi attristé Jérusalem, elle qui vous a élevés, car elle a vu fondre sur vous la colère qui vient de Dieu, et elle a dit : « Écoutez, voisines de Sion, Dieu m’a infligé un deuil cruel.
J’ai vu la captivité que l’Éternel a infligée à mes fils et à mes filles. Je les avais élevés dans la joie, je les ai laissés partir dans les larmes et le deuil. Que nul ne se réjouisse de mon sort, à moi qui suis veuve et délaissée par tout le monde. J’ai été abandonnée
à cause des péchés de mes enfants, parce qu’ils se sont détournés de la loi de Dieu. Courage, mes enfants, criez vers Dieu ! Celui qui vous a infligé l’épreuve se souviendra de vous. Votre pensée vous a égarés loin de Dieu ; une fois convertis, mettez dix fois plus d’ardeur à le chercher. Car celui qui a fait venir sur vous ces calamités fera venir sur vous la joie éternelle, en assurant votre salut. » – Parole du Seigneur.

Psaume 68 (69), 33-35, 36-37

R/ Le Seigneur écoute les humbles. (Ps 68, 34a)

Les pauvres l’ont vu, ils sont en fête :
« Vie et joie, à vous qui cherchez Dieu ! »
Car le Seigneur écoute les humbles,
il n’oublie pas les siens emprisonnés.
Que le ciel et la terre le célèbrent,
les mers et tout leur peuplement !

Car Dieu viendra sauver Sion
et rebâtir les villes de Juda.
Il en fera une habitation, un héritage :
patrimoine pour les descendants de ses serviteurs,
demeure pour ceux qui aiment son nom.

Évangile « Leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux » (Mt 18, 1-5.10) – Alléluia. Alléluia. Tous les anges du Seigneur, bénissez le Seigneur : à lui, haute gloire, louange éternelle ! Alléluia. (Dn 3, 58) – Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

À ce moment là, les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : « Qui donc est le plus grand dans le royaume des Cieux ? » Alors Jésus appela un petit enfant ; il le plaça au milieu d’eux, et il déclara : « Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas
pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume des Cieux. Et celui qui accueille un enfant comme celui-ci en mon nom,
il m’accueille, moi. » Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car, je vous le dis, leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux. – Acclamons la Parole de Dieu.

Les anges : présents depuis longtemps

Ce n’est pas d’hier que les anges gardiens occupent une place dans les croyances humaines. L’archéologie a permis de retrouver des représentations d’esprits tutélaires chez les peuples du Moyen- Orient, bien avant qu’ils n’apparaissent dans la Bible. Le sphinx d’Egypte, par exemple, serait l’une de ces figures chargées de protéger une ville ou un temple.

L’évangile nous permet d’aller plus loin: l’ange y apparaît à la fois comme un protecteur, en particulier des enfants, et comme celui qui voit «sans cesse la face» du Père. Ce qui est mis en avant ici, c’est sa proximité avec Dieu et l’être humain, du moins l’enfant. Il est proche des enfants et de Dieu. Par les anges, Dieu aurait trouvé une manière d’être toujours à nos côtés, avec force ou tendresse, selon les circonstances?

Quand Jésus mentionne que les anges «voient sans cesse la face de son Père», c’est une façon de dire qu’ils sont en constante adoration devant Dieu et qu’ils chantent sa gloire. D’ailleurs, quand nous célébrons l’eucharistie, nous nous unissons à eux pour chanter : «Saint! Saint! Saint Les anges sont aussi particulièrement unis à Jésus, car ils sont porteurs de son dessein de salut. Saint Augustin disait que par nature, ces créatures de Dieu sont de purs esprits, mais que de par leur fonction, ils sont serviteurs et messagers. Jésus nous rappelle également que les saints anges sont témoins de nos vies et qu’ils seront à nos côtés lors du jugement. Faisons en sorte qu’ils aient beaucoup de bien à raconter à notre sujet au moment où nous nous apprêterons à les rejoindre pour adorer Dieu en leur présence.

Prière

Oui bel Ange, moi qui ne connaissais pas ton existence jusqu’à aujourd’hui, alors je te prie de veiller sur moi jour et nuit, de protéger tous ceux que je porte dans mon cœur, qui souffrent et portent leurs fardeaux. Envoie sur nous ta Lumière et monte à Dieu nos louanges. Sois mon compagnon fidèle et éclaire-moi dans mes choix, mes décisions et aussi mes combats et faiblesses. Que je fasse de ta présence un délice pour mon âme.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s