« Une pause par jour » – 29 juillet 2021

Ste Marthe, Ste Marie et St Lazare

Première lecture – « La nuée couvrit la tente de la Rencontre, et la gloire du Seigneur remplit la Demeure » (Ex 40, 16-21.34-38) – Lecture du livre de l’Exode

En ces jours-là, Moïse exécuta tout ce que le Seigneur lui avait ordonné. La demeure de Dieu fut érigée la deuxième année après la sortie d’Égypte, le premier jour du premier mois. Moïse érigea ainsi la Demeure : il en posa les bases, les poutres et les traverses, et il dressa les colonnes. Au-dessus de la Demeure, il déploya la Tente et la recouvrit comme le Seigneur le lui avait ordonné. Il prit le Témoignage et le déposa dans l’arche. Il mit à l’arche ses barres et la recouvrit de la plaque d’or appelée propitiatoire. Il introduisit l’arche dans la Demeure, et posa le rideau pour voiler l’arche du Témoignage comme le Seigneur le lui avait ordonné. La nuée couvrit la tente de la Rencontre, et la gloire du Seigneur remplit la Demeure. Moïse ne pouvait pas entrer dans la tente de la Rencontre, car la nuée y demeurait et la gloire du Seigneur remplissait la Demeure. À chaque étape, lorsque la nuée s’élevait et quittait la Demeure, les fils d’Israël levaient le camp. Si la nuée ne s’élevait pas, ils campaient
jusqu’au jour où elle s’élevait. Dans la journée, la nuée du Seigneur reposait sur la Demeure, et la nuit, un feu brillait dans la nuée aux yeux de tout Israël. Et il en fut ainsi à toutes leurs étapes. – Parole du Seigneur.

Psaume 83, 3, 4, 5-6, 11

R/ De quel amour sont aimées tes demeures,
Seigneur de l’univers ! (Ps 83, 2)

Mon âme s’épuise à désirer
les parvis du Seigneur ;
mon cœur et ma chair sont un cri
vers le Dieu vivant !

L’oiseau lui-même s’est trouvé une maison,
et l’hirondelle, un nid pour abriter sa couvée :
tes autels, Seigneur de l’univers,
mon Roi et mon Dieu !

Heureux les habitants de ta maison :
ils pourront te chanter encore !
Heureux les hommes dont tu es la force :
des chemins s’ouvrent dans leur cœur !

Oui, un jour dans tes parvis
en vaut plus que mille.
J’ai choisi de me tenir sur le seuil,
dans la maison de mon Dieu,
plutôt que d’habiter parmi les infidèles.

Évangile « Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses » (Lc 10, 38-42) – Alléluia. Alléluia. Moi, je suis la lumière du monde, dit le Seigneur. Celui qui me suit aura la lumière de la vie. Alléluia. (cf. Jn 8,12) – Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, Jésus entra dans un village. Une femme nommée Marthe le reçut. Elle avait une sœur appelée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Quant à Marthe, elle était accaparée par les multiples occupations du service.
Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ? Dis-lui donc de m’aider. » Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas enlevée. » – Acclamons la Parole de Dieu.

Vous avez certainement déjà remarqué combien dans nos conversations les plus ordinaires chacun est préoccupé de soi ! Nous sommes souvent plus prompts à raconter nos petites affaires plutôt que d’écouter notre interlocuteur.

Si je commence à parler de moi pour partager une souffrance, une peine ou même une réussite, il arrive souvent que mon soi-disant « auditeur » utilise comme tremplin ce que je viens de dire pour se raconter lui-même, il renchérit avec ses propres expériences, ses déboires ou ses exploits: « Ah, mais moi aussi j’ai eu ceci, j’ai fait cela… ».

En réalité, il n’a rien partagé, rien écouté, il a seulement « entendu » pour mieux « se dire » lui-même. Il n’y a aucun dialogue mais 2 monologues qui se superposent et n’intéressent personne. Lorsque, la soi disant conversation est terminée chacun s’en retourne déçu : on pensait rencontrer une oreille attentive et l’on est tombé sur quelqu’un qui voulait « se dire lui-même ».

Nous voyons aujourd’hui dans l’évangile Marie assise aux pieds de Jésus, elle écoute, elle boit ses paroles.

Trop souvent, à tort, on a utilisé cet évangile pour faire l’éloge de la vie contemplative au détriment de ceux qui s’activent comme Marthe dans la cuisine.

Pourtant cet évangile s’adresse tout autant aux contemplatifs qu’aux actifs en sachant qu’en chacun de nous il y a une part de contemplatif et une part d’actif : tous nous devons être à l’écoute !

Ceux qui se considèrent comme de grands priants ne sont pas nécessairement « à l’écoute ». Ils ne tarissent pas en prière, se gargarisent de récitations qui ne sont qu’une logorrhée, un monologue dans lequel il n’y a aucune place pour l’écoute de la Parole de Dieu. Ils ont réduit la prière à une suite de mots. 

Or toute l’histoire sainte, toute la Bible  nous montre que la Parole de Dieu n’est pas d’abord constituée de mots mais de signes que le peuple a su lire comme autant de Paroles de Dieu. De même les disciples de Jésus ont été sensibles à tous les faits et gestes de Jésus et  ont pu y lire et entendre la Parole de Dieu faite chair.

Aujourd’hui encore Dieu ne cesse de nous parler, il nous interpelle par les Ecritures, comme nous l’avons encore vu dimanche dernier dans l’histoire du bon samaritain : Dieu nous parle par les événements du monde, par les petites choses de la vie mais aussi et tout autant par les paroles et les appels que les autres nous adressent.

Saurons-nous comme Marie, spécialement en ce temps de vacances nous arrêter, sortir de nos préoccupations pour nous mettre à l’écoute mais saurons-nous mieux que Marthe, le rencontrer à travers les multiples signes qui nous sont offerts jusque dans les moindres activités de notre vie quotidienne.

Abbé José Dussart 

Dans ce blog : Vie spirituelle et liturgique dans la page d’accueil – Pour préparer dimanche  – 16ème dimanche ordinaire Année C

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s