Prière d’un bruxellois devant la crèche de la Grand-Place

Vendredi 25 décembre 2020, au petit matin
Prière d’un bruxellois devant la crèche de la Grand- Place.

« Bonjour Marie, Bonjour Joseph !
Le petit, ça va … il n’a pas eu trop froid … Tu sais Jésus, je voulais venir plus tôt, mais avec le couvre-feu …
Et puis là-haut, dans le couloir de la gare centrale, j’ai été happé par un de tes frères, un sans abri. Il demandait une pièce, pour manger qu’il a dit !

Je voulais être le premier devant toi, les mains ouvertes, simplement,
pour te présenter, alors qu’il fait encore nuit, la prière de Bruxelles.

Devant toi Jésus, ceux qui dans notre ville ont comme toi, passé la nuit dehors
Ceux qui ont fait les poubelles pour trouver à manger … mais avec les restaurants fermés, ce fut encore plus difficile …

Devant toi Jésus, ceux qui, ici tout près, à Saint Jean, à Saint Pierre
et dans les autres hôpitaux de notre ville, ont passé une nuit de souffrance et d’angoisse, seuls .

Devant toi Jésus, tous les soignants qui terminent leur nuit de veille,
et les autres – lève tôt – venus les relayer !
Merci pour eux Jésus, garde-les de tout mal !

Devant toi Jésus, nos ainés seuls ou en résidence,
qui ne recevront aujourd’hui aucune visite …
Devant toi celles et ceux qui prendront soin d’eux
avec tendresse et délicatesse
Que la paix de la crèche habite leur cœur.

Devant toi Jésus, celles et ceux qui ont passé la nuit en cellule,
ici tout près à l’Amigo ou à Saint Gilles, à Forest, à Berkendael …
et ceux qui ont veillé sur eux en cette nuit.
Dans le cœur de chacune et chacun, dépose un murmure d’espérance et de paix.

Devant toi Jésus, les policiers et les gardiens de la paix,
ceux qui terminent leurs prestations, ceux qui la commencent
Grâce à eux, notre cité a pu dormir dans le calme …
nos concitoyens ont pris moins de risques pour leur santé.
Merci Jésus, pour elles, pour eux, garde-les de toute violence quand guette la fatigue …

Devant toi Jésus, les chauffeurs de la STIB, le personnel de la SNCB et les taximen,
tous ceux et celles qui nous permettront aujourd’hui de rejoindre un autre ….
Que leur accueil et leur vigilance nous permettent de voyager en toute sécurité,
d’arriver sereinement à rencontrer un proche, un ami, un parent.
Devant toi Jésus, les quelques touristes qui passeront ici,
les habitants de cette ville en quête de bonté et de paix en ce jour de fête.

Les livres disent que tu es né à Bethleem… peut être …
Aujourd’hui tu choisis de faire aussi ta demeure au cœur de la plus belle place du monde … chez moi, chez nous, à l’ombre d’un beau sapin d’Ardennes …

Mais j’aurais encore une demande à t’adresser ;
j’aimerais que mon cœur, et celui de tous les humains,
soit le lieu où la Parole se fait chair !

C’est aussi ton rêve pour Noel !
Merci Jésus, allei, je te laisse, tot ziens menneke!
Et n’oublie pas de bénir tous ceux qui passeront te voir. »

Jean S.

Merci à Xavier, diacre, pour l’envoi de ce texte magnifique ! 🙂 

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s