« Une pause par jour » – 19 octobre 2020

S. Jean de Brébeuf et S. Isaac Jogues, prêtres, et leurs compagnons, martyrs – S. Paul de la Croix, prêtre.

Première lecture – « Avec le Christ, il nous a ressuscités et il nous a fait siéger aux cieux » (Ep 2, 1-10) – Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens

Frères, vous étiez des morts, par suite des fautes et des péchés qui marquaient autrefois votre conduite, soumise aux forces mauvaises de ce monde, au prince du mal qui s’interpose entre le ciel et nous, et dont le souffle est maintenant à l’œuvre en ceux qui désobéissent à Dieu. Et nous aussi, nous étions tous de ceux-là, quand nous vivions suivant les convoitises de notre chair, cédant aux caprices de la chair et des pensées, nous qui étions, de par nous-mêmes, voués à la colère comme tous les autres. Mais Dieu est riche en miséricorde ; à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions des morts par suite de nos fautes, il nous a donné la vie avec le Christ : c’est bien par grâce que vous êtes sauvés. Avec lui, il nous a ressuscités et il nous a fait siéger aux cieux, dans le Christ Jésus. Il a voulu ainsi montrer, au long des âges futurs, la richesse surabondante de sa grâce, par sa bonté pour nous dans le Christ Jésus. C’est bien par la grâce que vous êtes sauvés, et par le moyen de la foi. Cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Cela ne vient pas des actes : personne ne peut en tirer orgueil. C’est Dieu qui nous a faits, il nous a créés dans le Christ Jésus, en vue de la réalisation d’œuvres bonnes qu’il a préparées d’avance pour que nous les pratiquions. – Parole du Seigneur.

Psaume 99 (100), 1-2, 3, 4, 5

R/ Dieu nous a faits, et nous sommes à lui. (cf. Ps 99, 3b)

Acclamez le Seigneur, terre entière,
servez le Seigneur dans l’allégresse,
venez à lui avec des chants de joie !

Reconnaissez que le Seigneur est Dieu :
il nous a faits, et nous sommes à lui,
nous, son peuple, son troupeau.

Venez dans sa maison lui rendre grâce,
dans sa demeure chanter ses louanges ;
rendez-lui grâce et bénissez son nom !

Oui, le Seigneur est bon,
éternel est son amour,
sa fidélité demeure d’âge en âge.

Évangile – « Ce que tu auras accumulé, qui l’aura ? » (Lc 12, 13-21) – Alléluia. Alléluia. Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux !
Alléluia. (Mt 5, 3) – Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, du milieu de la foule, quelqu’un demanda à Jésus : « Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage. » Jésus lui répondit : « Homme, qui donc m’a établi pour être votre juge ou l’arbitre de vos partages ? » Puis, s’adressant à tous : « Gardez-vous bien de toute avidité, car la vie de quelqu’un, même dans l’abondance, ne dépend pas de ce qu’il possède. » Et il leur dit cette parabole : « Il y avait un homme riche, dont le domaine avait bien rapporté. Il se demandait : “Que vais-je faire ? Car je n’ai pas de place pour mettre ma récolte.” Puis il se dit : “Voici ce que je vais faire : je vais démolir mes greniers, j’en construirai de plus grands et j’y mettrai tout mon blé et tous mes biens. Alors je me dirai à moi-même : Te voilà donc avec de nombreux biens à ta disposition, pour de nombreuses années. Repose-toi, mange, bois, jouis de l’existence.” Mais Dieu lui dit : “Tu es fou : cette nuit même, on va te redemander ta vie. Et ce que tu auras accumulé, qui l’aura ?” Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même, au lieu d’être riche en vue de Dieu. » – Acclamons la Parole de Dieu.

À la recherche du vrai bonheur

Jésus nous met en garde contre le désir de tout posséder. Non pas qu’il y ait quelque chose de mal en soi à acquérir des biens ou à en accumuler, mais s’ils deviennent notre unique raison de vivre, nous risquons de faire fausse route dans la quête du bonheur véritable. Nous sommes à la recherche d’un bien-être que la publicité nous présente sous toutes sortes de formes. Elle nous incite à accumuler des biens et à nous munir d’assurances pour prévenir les coups durs. Mais quel est donc le vrai bonheur, celui qu’il faut s’empresser de trouver? Le Christ est venu nous rappeler qu’il est lui-même «pain» pour rassasier jusqu’au creux de l’être, qu’il est «vin» pour susciter la vraie joie, qu’il est «source» pour nous désaltérer en abondance et qu’il est «lumière» pour éclairer toute chose en vérité.
Comment garder vivant et intact un tel bonheur? Les Ecritures nous parlent de gratitude, de reconnaissance, de bénir Dieu en toutes occasions. La personne qui croit avoir trouvé le bonheur en Dieu, qui sait se confier en lui pour toute chose sait aussi le remercier pour le peu qu’elle a. Apprendre à le remercier au jour le jour, au moment présent, apprendre à le louer, voilà l’attitude fondamentale qu’il nous est proposé de vivre de tout notre cœur.

Prière

Seigneur, sans rien s’approprier, Jésus nous a laissé l’exemple d’une vie vécue dans la liberté. Le plus grand bonheur nous est offert dans la rencontre fraternelle, l’amitié et l’amour. A quoi bon tout l’or du monde si ma famille se disloque, si mon enfant s’éloigne de moi ou si j’y laisse ma santé ? Accorde-nous, Seigneur, la vigilance du cœur pour savoir discerner les vrais biens que tu nous offres par le Christ Notre Seigneur. Amen.

GLOIRE A TOI, O DIEU

R. Gloire à toi, ô Dieu, notre Père,
Gloire à toi Jésus-Christ venu nous sauver.
Gloire à toi, Esprit de lumière,
Trinité Bienheureuse, honneur et gloire à toi !

1. Père des Cieux, Père infiniment bon,
Tu combles tes enfants de tes dons.
Tu nous as faits, et nous t’offrons nos cœurs,
Nous te bénissons, nous croyons en toi Seigneur !

2. Jésus Sauveur, et Fils du Dieu vivant,
Que s’élève vers toi notre chant.
Ton cœur ouvert nous donne à contempler
L’amour infini dont le Père nous a aimés.

3. Esprit de Dieu, Esprit de sainteté,
Tu nous conduis à la vérité.
Descends sur nous éclairer nos chemins,
Sois le maître en nous, et fais de nous des témoins.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s