« Jardin de Pâques »

Tu t’es promené dans le jardin, au souffle du jour, parmi tant de fruitiers offerts à mon ivresse, à cent lieues d’imaginer où s’était porté mon désir, loin de ta promesse, et pour la première fois, j’ai entendu ta voix prononçant mon prénom. « Où donc es-tu ? ». Je ne savais rien de toi, mais je sais désormais combien Toi, tu me cherches.

Tu t’es promené, tout seul dans le jardin, abandonné du Père et suppliant son nom.

Moi, je devais peut-être dormir avec tes frères, parmi les oliviers, ou tenter un baiser pour réparer l’abandon. Toi, tu te redressais, debout comme le premier homme, scellant la volonté du Père comme ton plus large horizon.

Je me suis promené tout seul dans le jardin, cherchant partout ta trace, hélant un jardinier : « Serait-ce toi qui as enlevé mon Seigneur ? »

Et tu t’es retourné, m’appelant par mon nom.

Je ne te retiendrai pas, te laisserai partir.

Mais ta mémoire, c’est chaque matin que je voudrais la convier pour porter à mes frères un rameau d’amandier.

Paul Verbeeren

Revue Diaconamur – bulletin trimestriel – Printemps 2020 – mars, avril et mai – numéro 101, page 22.

Si vous souhaitez vous abonner à cette revue (abonnement d’un an comprenant 4 numéros au prix de 12 Euros), vous pouvez verser le montant demandé sur le numéro de compte suivant : BE45 0680 8094 3089 de la communauté diaconale de Namur. Communication : vos nom et prénom et votre adresse postale.  Merci ! Véro

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s