En cette période de fin d’année, la fête peut être ailleurs.

« La main qu’on nous tend c’est une fête. Deux corps qui prennent le temps de se découvrir, c’est une fête. Le sourire d’un vieil homme que l’on aide à descendre du bus, c’est une fête. Le rire d’un enfant c’est une fête. L’oiseau recueilli qui s’envole à nouveau c’est une fête. Des amis qui parlent toute la nuit sans écran, sans lumière, sans bruit, c’est une fête. Le silence d’un matin d’hiver dans les montagnes c’est une fête. Une lettre manuscrite c’est une fête. Quelqu’un qui nous écoute c’est une fête. L’arbre planté qui donne ses premiers fruits c’est une fête. Le ciel étoilé qu’on redécouvre c’est une fête. »

Extrait de la Lettre à la Fête – Site internet : 

Lettre à la Fête : « On nous dit que c’est une période spéciale dont tu es la prêtresse »

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s