« Une pause par jour » – 18 septembre 2019

Première lecture – « Il est grand, le mystère de notre religion » (1 Tm 3, 14-16) – Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre à Timothée

Bien-aimé, je t’écris avec l’espoir d’aller te voir bientôt. Mais au cas où je tarderais, je veux que tu saches comment il faut se comporter dans la maison de Dieu, c’est-à-dire la communauté, l’Église du Dieu vivant, elle qui est le pilier et le soutien de la vérité. Assurément, il est grand, le mystère de notre religion : c’est le Christ, manifesté dans la chair, justifié dans l’Esprit, apparu aux anges, proclamé dans les nations, cru dans le monde, enlevé dans la gloire ! – Parole du Seigneur.

Psaume 110 (111), 1-2, 3-4, 5-6

R/ Grandes sont les œuvres du Seigneur !
ou : Alléluia ! (Ps 110, 2a)

De tout cœur je rendrai grâce au Seigneur
dans l’assemblée, parmi les justes.
Grandes sont les œuvres du Seigneur ;
tous ceux qui les aiment s’en instruisent.

Noblesse et beauté dans ses actions :
à jamais se maintiendra sa justice.
De ses merveilles il a laissé un mémorial ;
le Seigneur est tendresse et pitié.

Il a donné des vivres à ses fidèles,
gardant toujours mémoire de son alliance.
Il a montré sa force à son peuple,
lui donnant le domaine des nations.

Évangile – « Nous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé. Nous avons chanté des lamentations, et vous n’avez pas pleuré » (Lc 7, 31-35) – Alléluia. Alléluia. Tes paroles, Seigneur, sont esprit et elles sont vie ; tu as les paroles de la vie éternelle. Alléluia. (cf. Jn 6, 63c.68c) – Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, Jésus disait à la foule : « À qui donc vais-je comparer les gens de cette génération ? À qui ressemblent-ils ? Ils ressemblent à des gamins assis sur la place, qui s’interpellent en disant : “Nous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé. Nous avons chanté des lamentations, et vous n’avez pas pleuré.” Jean le Baptiste est venu, en effet ; il ne mange pas de pain, il ne boit pas de vin, et vous dites : “C’est un possédé !” Le Fils de l’homme est venu ; il mange et il boit, et vous dites : “Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs.” Mais, par tous ses enfants, la sagesse de Dieu a été reconnue juste. » – Acclamons la Parole de Dieu.

« Juste auprès de tous »

Jésus se désole de la résistance des gens de sa génération. Il n’hésite pas à les comparer à des enfants qui boudent le jeu qui leur est proposé. Qu’un prophète se présente dépouillé et austère, on le déclare possédé. Qu’un autre, et pas le moindre, le Fils de Dieu lui-même, vienne joyeusement annoncer le Règne tout proche et on le traite de fêtard et d’irresponsable. Que faut-il donc à cette génération pour accueillir la vérité? La même question se pose à nous aujourd’hui qui voyons tant de gens tourner le dos à la reconnaissance de Dieu comme celui qui est maître de leur vie. N’hésitons pas à témoigner de la vérité, même si le message ne passe pas toujours comme on le voudrait. Car la sagesse de Dieu finira bien par se révéler juste auprès de tous ses enfants… 

Que l’Esprit d’enfance nous fasse témoigner que la vie est belle pour qui la vit avec le Christ !

Prière

Dieu Saint, notre seul Sauveur, tu nous enseignes, et tu nous guides sur le chemin de la vie. Rends-nous attentifs à tes appels. Fais que nous puissions discerner ta présence toujours vivante dans nos vies. Viens poser sur nous le joug léger de ta Parole. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s