« Une pause par jour » – 11 septembre 2018

Première lecture – « Un frère est en procès avec son frère, et cela devant des gens qui ne sont pas croyants ! » (1 Co 6, 1-11) – Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères, lorsque l’un d’entre vous a un désaccord avec un autre, comment ose-t-il aller en procès devant des juges païens plutôt que devant les fidèles ? Ne savez-vous pas que les fidèles jugeront le monde ? Et si c’est vous qui devez juger le monde, seriez-vous indignes de juger des affaires de moindre importance ? Ne savez-vous pas que nous jugerons des anges ? À plus forte raison les affaires de cette vie ! Et quand vous avez de telles affaires, vous prenez comme juges des gens qui n’ont pas d’autorité dans l’Église ! Je vous le dis à votre honte. N’y aurait-il parmi vous aucun homme assez sage pour servir d’arbitre entre ses frères ? Pourtant, un frère est en procès avec son frère, et cela devant des gens qui ne sont pas croyants ! C’est déjà un échec pour vous d’avoir des litiges entre vous. Pourquoi ne pas plutôt supporter l’injustice ? Pourquoi ne pas plutôt vous laisser dépouiller ? Au contraire, c’est vous qui commettez l’injustice et qui dépouillez les autres, et cela, vous le faites à des frères ! Ne savez-vous pas que ceux qui commettent l’injustice ne recevront pas le royaume de Dieu en héritage ? Ne vous y trompez pas : ni les débauchés, les idolâtres, les adultères, ni les dépravés et les sodomites, ni les voleurs et les profiteurs, ni les ivrognes, les diffamateurs et les escrocs, aucun de ceux-là ne recevra le royaume de Dieu en héritage. Voilà ce qu’étaient certains d’entre vous. Mais vous avez été lavés, vous avez été sanctifiés, vous êtes devenus des justes, au nom du Seigneur Jésus Christ et par l’Esprit de notre Dieu. – Parole du Seigneur.

Psaume 149, 1-2, 3-4, 5-6a.9b

R/ Le Seigneur aime son peuple.
ou Alléluia ! (Ps 149, 4a)

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
louez-le dans l’assemblée de ses fidèles !
En Israël, joie pour son créateur ;
dans Sion, allégresse pour son Roi !

Dansez à la louange de son nom,
jouez pour lui, tambourins et cithares !
Car le Seigneur aime son peuple,
il donne aux humbles l’éclat de la victoire.

Que les fidèles exultent, glorieux,
criant leur joie à l’heure du triomphe.
Qu’ils proclament les éloges de Dieu,
c’est la fierté de ses fidèles.

Évangile – « Il passa toute la nuit à prier Dieu ; il appela ses disciples et en choisit douze auxquels il donna le nom d’Apôtres » (Lc 6, 12-19) – Alléluia. Alléluia. C’est moi qui vous ai choisis, afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, dit le Seigneur. Alléluia. (cf. Jn 15, 16) – Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ces jours-là, Jésus s’en alla dans la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. Le jour venu, il appela ses disciples et en choisit douze auxquels il donna le nom d’Apôtres : Simon, auquel il donna le nom de Pierre, André son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Simon appelé le Zélote, Jude fils de Jacques, et Judas Iscariote, qui devint un traître. Jésus descendit de la montagne avec eux et s’arrêta sur un terrain plat. Il y avait là un grand nombre de ses disciples et une grande multitude de gens venus de toute la Judée, de Jérusalem, et du littoral de Tyr et de Sidon. Ils étaient venus l’entendre et se faire guérir de leurs maladies ; ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs retrouvaient la santé. Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous. – Acclamons la Parole de Dieu.

Commentaire – Transformation ! (1 Corinthiens 6, 1-11)

Nos communautés sont à l’image de notre monde. Nous prêchons le pardon, la charité et la vie mais nous nous querellons dans nos sacristies en essayant de savoir qui a raison. Paul le rappelle : nous avons été lavés, nous avons été sanctifiés « au nom du Seigneur Jésus Christ ». L’Évangile est avant tout une invitation à la transformation du coeur. Nous devons savoir que le Christ nous a sanctifiés afin que nous aimions, pardonnions et donnions la vie.

Philippe Berrached, assomptionniste

Clé de lecture – « Vous êtes devenus des justes » (1 Corinthiens 6,11)

Paul s’indigne du contre-témoignage que portent les conflits entre chrétiens. L’apôtre rappelle avec force : « Vous avez été lavés, vous avez été sanctifiés, vous êtres devenus des justes. » Telle est la réalité du baptême chrétien. Purifiés de la haine, appelés à la sainteté qui est la vie même de Dieu, ré-ajustés à lui et à son amour créateur, comment les chrétiens peuvent-ils oublier la fraternité nouvelle qui les unit ? Le constat est pourtant là et il faut en prendre la mesure. C’est que le baptême reçu ouvre un chemin où le combat devra être mené chaque jour, où les faux pas sont toujours possibles. Seul l’Esprit de Dieu peut aider les chrétiens à reprendre la route ensemble, un Esprit de paix qu’ils doivent sans cesse appeler et écouter.

Roselyne Dupont-Roc, bibliste

Invitation

Jésus se retire dans la montage toute une nuit pour prier avant de choisir ses apôtres. Je prends quelques minutes en présence du Seigneur avant de démarrer ma journée.

Revue « Prions en église » – septembre 2018 – pages 91 et 90

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s