« Une pause par jour » – 24 juillet 2018

Première lecture – « Tu jetteras au fond de la mer tous nos péchés ! » (Mi 7, 14-15.18-20) – Lecture du livre du prophète Michée

Seigneur, avec ta houlette, sois le pasteur de ton peuple, du troupeau qui t’appartient, qui demeure isolé dans le maquis, entouré de vergers. Qu’il retrouve son pâturage à Bashane et Galaad, comme aux jours d’autrefois ! Comme aux jours où tu sortis d’Égypte, tu lui feras voir des merveilles ! Qui est Dieu comme toi, pour enlever le crime, pour passer sur la révolte comme tu le fais à l’égard du reste, ton héritage : un Dieu qui ne s’obstine pas pour toujours dans sa colère mais se plaît à manifester sa faveur ? De nouveau, tu nous montreras ta miséricorde, tu fouleras aux pieds nos crimes, tu jetteras au fond de la mer tous nos péchés ! Ainsi tu accordes à Jacob ta fidélité, à Abraham ta faveur, comme tu l’as juré à nos pères depuis les jours d’autrefois. – Parole du Seigneur.

Psaume 84 (85), 2-3, 5-6, 7-8

R/ Fais-nous voir, Seigneur, ton amour ! (Ps 84, 8)

Tu as aimé, Seigneur, cette terre,
tu as fait revenir les déportés de Jacob ;
tu as ôté le péché de ton peuple,
tu as couvert toute sa faute.

Fais-nous revenir, Dieu, notre salut,
oublie ton ressentiment contre nous.
Seras-tu toujours irrité contre nous,
maintiendras-tu ta colère d’âge en âge ?

N’est-ce pas toi qui reviendras nous faire vivre
et qui seras la joie de ton peuple ?
Fais-nous voir, Seigneur, ton amour,
et donne-nous ton salut.

Évangile – « Étendant la main vers ses disciples, il dit : “Voici ma mère et mes frères” » (Mt 12, 46-50) – Alléluia. Alléluia. Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, dit le Seigneur ; mon Père l’aimera, et nous viendrons vers lui. Alléluia. (Jn 14, 23) – Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, comme Jésus parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient au-dehors, cherchant à lui parler. Quelqu’un lui dit : « Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui cherchent à te parler. » Jésus lui répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? » Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. » – Acclamons la Parole de Dieu.

Commentaire – Peuple de frères

Jésus ne fuit pas sa famille, il rappelle simplement qu’il est là pour servir le Père. En étant fidèles, comme lui, à la voix de Dieu et à ses appels, les disciples du Christ deviennent frères les uns des autres. Ces liens, dont parle Jésus dans l’évangile, n’effacent pas les liens charnels mais ils les dépassent en quelque sorte. Dans la perspective évangélique, toute personne peut devenir mon frère, ma soeur… Il n’y a pas de limité à la communion.

Soeur Véronique Thiébaut, religieuse de l’Assomption

Clé de lecture – « Qui est ma mère ? »

En quête d’idéal, nous oublions souvent que tous les évangélistes soulignent la difficulté des relations de Jésus avec sa famille ; elles témoignent d’une certaine violence dans les prises de distance, voire la rupture. Jésus est parti annoncer la Bonne Nouvelle ; les siens le cherchent, mais il refuse de leur parler. Sa mère elle-même est ici repoussée. La nouveauté inouïe du Royaume qu’il vient inaugurer dans les coeurs dépasse tous les liens familiaux, jusqu’aux plus chers, pour affirmer une fraternité nouvelle, universelle, celle des enfants de Dieu. Il ne faut pas y voir une condamnation de la famille humaine, mais le fait qu’elle est toujours subordonnée à un appel plus vaste et plus ouvert, l’accueil de tous les hommes dans l’amour de Dieu.

Roselyne Dupont-Roc, bibliste

Invitation

Le Seigneur étendrait-il la main vers moi pour me déclarer son frère, sa soeur ? Il me suffit de faire la volonté de son Père, ce que je lui demande en priant le « Notre Père ».

Revue « Prions en église » – juillet 2018 – pages 165 et 164

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s