« Une pause par jour » – 3 juillet 2018

Première lecture – « Intégrés dans la construction qui a pour fondations les Apôtres » (Ep 2, 19-22) – Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens

Frères, vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage, vous êtes citoyens du peuple saint, vous êtes membres de la famille de Dieu, car vous avez été intégrés dans la construction qui a pour fondations les Apôtres et les prophètes ; et la pierre angulaire, c’est le Christ Jésus lui-même. En lui, toute la construction s’élève harmonieusement pour devenir un temple saint dans le Seigneur. En lui, vous êtes, vous aussi, des éléments d’une même construction pour devenir une demeure de Dieu par l’Esprit Saint . – Parole du Seigneur.

Psaume : Ps 116, 1, 2

R/ Allez dans le monde entier.
Proclamez l’Évangile. ou : Alléluia. (cf. Mc 16, 15)

Louez le Seigneur, tous les peuples ;
fêtez-le, tous les pays !

Son amour envers nous s’est montré le plus fort ;
éternelle est la fidélité du Seigneur !

Évangile – « Mon Seigneur et mon Dieu ! » (Jn 20, 24-29) – Alléluia. Alléluia.  Thomas, parce que tu m’as vu, tu crois, dit le Seigneur. Heureux ceux qui croient sans avoir vu ! Alléluia. (Jn 20, 29) Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

L’un des Douze, Thomas (dont le nom signifie : Jumeau), n’était pas avec eux quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt à l’endroit des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! » Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. » Thomas lui dit alors : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » – Acclamons la parole de Dieu.

Commentaire – Déterminé ou conquis ?

L’évangile du jour, récit d’apparition pascal bien connu, peut constituer un point de repère dans notre cheminement intérieur. Aujourd’hui, suis-je davantage qu’avant interpellé par Thomas l’incrédule, avec sa détermination à voir de ses propres yeux, ou par Thomas le « conquis », avec sa confession de foi et en adoration ? Rappelons-nous que la Parole vient nous rejoindre d’une façon toujours nouvelle au coeur d’une vie qui évolue et nous façonne.

Soeur Emmanuelle Billoteau, ermite bénédictine

Invitation 

Comme Thomas, j’ai, moi aussi, besoin de preuves. Le Seigneur ne m’en fait pas le reproche. Aujourd’hui, quels sont les signes qui m’aident à dire : « Mon Seigneur et mon Dieu » ?

Revue « Prions en église », juillet 2018, page 36

Aide-moi, Seigneur, à croire sans avoir vu et à proclamer à chaque instant  de ma vie : « Mon Seigneur et mon Dieu ». V.P.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s