« Une pause par jour » – 31 mai 2018

Première lecture – « Le roi d’Israël, le Seigneur, est en toi » (So 3, 14-18) – Lecture du livre du prophète Sophonie

Pousse des cris de joie, fille de Sion ! Éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, de tout ton cœur bondis de joie, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a levé les sentences qui pesaient sur toi, il a écarté tes ennemis. Le roi d’Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n’as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c’est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il exultera pour toi et se réjouira, comme aux jours de fête. » J’ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l’humiliation. – Parole du Seigneur.

 Ou bien

Première lecture – « Partagez avec les fidèles qui sont dans le besoin, pratiquez l’hospitalité avec empressement » (Rm 12, 9-16b) – Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Romains

Frères, que votre amour soit sans hypocrisie. Fuyez le mal avec horreur, attachez-vous au bien. Soyez unis les uns aux autres par l’affection fraternelle, rivalisez de respect les uns pour les autres. Ne ralentissez pas votre élan, restez dans la ferveur de l’Esprit, servez le Seigneur, ayez la joie de l’espérance, tenez bon dans l’épreuve, soyez assidus à la prière. Partagez avec les fidèles qui sont dans le besoin, pratiquez l’hospitalité avec empressement. Bénissez ceux qui vous persécutent ; souhaitez-leur du bien, et non pas du mal. Soyez joyeux avec ceux qui sont dans la joie, pleurez avec ceux qui pleurent. Soyez bien d’accord les uns avec les autres ; n’ayez pas le goût des grandeurs, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. – Parole du Seigneur.

Cantique – (Isaïe 12, 2, 3, 4abcd, 4e-5, 6)

R/ Il est grand au milieu de toi,
le Dieu Saint d’Israël. (cf. Is 12, 6b)

Voici le Dieu qui me sauve :
j’ai confiance, je n’ai plus de crainte.
Ma force et mon chant, c’est le Seigneur ;
il est pour moi le salut.

Exultant de joie,
vous puiserez les eaux
aux sources du salut.

Ce jour-là, vous direz :
« Rendez grâce au Seigneur,
proclamez son nom,
annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! »

Redites-le : « Sublime est son nom ! »
Jouez pour le Seigneur,
il montre sa magnificence,
et toute la terre le sait.

Jubilez, criez de joie,
habitants de Sion,
car il est grand au milieu de toi,
le Saint d’Israël !

Évangile – « D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? » (Lc 1, 39-56) – Alléluia. Alléluia. Heureuse es-tu, Vierge Marie, toi qui as cru que s’accompliraient pour toi les paroles du Seigneur. Alléluia. (cf. Lc 1, 45) – Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. » Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle. – Acclamons la Parole de Dieu.

Commentaire – Oser l’accueil

Deux femmes heureuses, porteuses d’une vie qui les dépasse, d’une vie reçue par surprise. Leur maternité les conduira sur une route escarpée, où la souffrance extrême cohabitera toujours avec la joie du salut. Au jour de la Visitation, elles s’accueillent mutuellement, reconnaissant en l’autre la présence de Dieu. Elles nous invitent au même accueil, large, décentré, prêt à l’imprévu. Nous y risquerons-nous ? Soeur Véronique Thiébaut, religieuse de l’Assomption

Clé de lecture – « L’humiliation » ; son humble servante

Le livre de Sophone chante la joie éclatante de Jérusalem, la cité visitée par son Dieu qui la relève de la destruction et du malheur, qui l’arrache à l’humiliation. Devant sa cousine Elisabeth, Marie chante de la même façon la merveille du Seigneur qui s’est penché sur « l’humiliation de sa servante ». Fille de Sion, elle représente tout un peuple d’humbles, de méprisés et d’exclus, que le Seigneur vient relever, renversant toutes les hiérarchies humaines. L’humilité n’est pas d’abord une vertu, elle naît d’une humiliation subie, souvent douloureuse, qui se voit appelée à une grandeur nouvelle, à une gloire inattendue. La fierté des humbles, c’est l’immense dignité que Dieu leur reconnaît, et que les chrétiens sont chargés de leur rendre. Roselyne Dupont-Roc, bibliste.

Invitation

En cette fête de la Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth, qui pourrais-je visiter ? à l’aide de mes jambes pour marcher et de mes mains pour offrir ? mais surtout avec mon écoute et ma communion aux joies et aux peines ?

Revue « Prions en église » – mai 2018 – page 206 et 207

Marie, toi qui a dit OUI avec confiance à Dieu à chaque étape de ta vie. Donne-moi cette même confiance dans toutes les circonstances de la vie, aide moi à dire OUI dans toute ma vie de disciple du Seigneur. (V.P.)

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s