« Une pause par jour » – 15 décembre 2017

2ème Semaine de l’Avent – Première lecture (Is 48, 17-19)

Ainsi parle le Seigneur, ton rédempteur, Saint d’Israël : Je suis le Seigneur ton Dieu, je te donne un enseignement utile, je te guide sur le chemin où tu marches. Si seulement tu avais prêté attention à mes commandements, ta paix serait comme un fleuve, ta justice, comme les flots de la mer. Ta postérité serait comme le sable, comme les grains de sable, ta descendance ; son nom ne serait ni retranché ni effacé devant moi. – Parole du Seigneur. 

Évangile (Mt 11, 16-19)

En ce temps-là, Jésus déclarait aux foules : « À qui vais-je comparer cette génération ? Elle ressemble à des gamins assis sur les places, qui en interpellent d’autres en disant : “Nous vous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé. Nous avons chanté des lamentations, et vous ne vous êtes pas frappé la poitrine.” Jean est venu, en effet ; il ne mange pas, il ne boit pas, et l’on dit : “C’est un possédé !” Le Fils de l’homme est venu ; il mange et il boit, et l’on dit : “Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs.” Mais la sagesse de Dieu a été reconnue juste à travers ce qu’elle fait. » – Acclamons la Parole de Dieu. 

Revenir au Seigneur

Dans la première lecture, le prophète adresse des reproches au peuple d’Israël. Dieu lui avait donné un enseignement, il le guidait sur un bon chemin, mais il s’en est écarté. Mais dans sa miséricorde, le Seigneur s’apprête à le faire sortir de l’exil pour le ramener à Jérusalem. A nous aussi, Dieu montre le chemin du retour à la maison. En revenant au Seigneur, nous pouvons nous établir solidement en lui: «Il est comme un arbre planté près d’un ruisseau, qui donne du fruit en son temps.» (Psaume 1, 3) Dieu nous donne son Fils comme le chemin sûr, afin que nous ayons la vie en abondance.

La sagesse de Dieu

La lecture évangélique comporte un appel au discernement. Bien souvent, nous sommes empressés de juger selon nos critères bien humains. Ainsi en était-il aussi au temps de Jésus: on critiquait Jean Baptiste en raison de son mode de vie austère. Et on traitait son cousin de glouton et d’ivrogne, parce qu’il mangeait en compagnie de publicains et de pécheurs. Et le texte se termine par cette réflexion: «Mais la sagesse de Dieu a été reconnue juste à travers ce qu’elle fait.» Pour comprendre la manière de faire de Dieu, nous pouvons prendre le temps de méditer: «Celui qui cherche la sagesse dès l’aurore ne se fatiguera pas: il la trouvera assise à sa porte.» (Sagesse 6, 14) Peu à peu, nous comprendrons et serons émerveillés des voies de Dieu, surtout de ce que Jésus a accompli. Et nous prendrons avec joie la route à sa suite.

Lumière dans la nuit

Car elle est puissante la nuit en cet Avent
et ses alliés sont très nombreux :
la violence, la haine, la guerre,
le mépris, l’exclusion, la crise économique….
Quand se lèvera le jour d’un monde fraternel, enfin vivant ?

Il nous faut la Lumière
qui transforme ces nuits en jour
et nous tienne éveillés, debout,
pour apporter la réconciliation,
pour rassasier de pain et d’amour,
pour offrir l’amitié et le respect,
pour allumer dans toutes les nuits du monde,
la lumière de l’espérance.

Il nous faut la Lumière
pour n’être pas condamnés à la nuit.
Il nous faut la Lumière
pour veiller et ne pas se laisser surprendre,
alerter les voisins, lorsque la nuit tente
de se faufiler dans nos vies.
Il nous faut la Lumière pour avancer,
confiants en l’avenir.

Il nous faut la Lumière, dites-vous !
Mais elle est déjà venue !
Elle est avec nous ! Elle s’appelle Jésus Christ.
Elle a brillé en pleine nuit du monde,
du temps et des cœurs.
En naissant, Jésus Christ a enraciné en nous,
la Lumière de Dieu.

A nous de quitter la nuit
et de devenir enfants de Lumière
A nous, de nous laisser réveiller
par les multiples appels de nos frères.
Retrouvons, en nous, les sources cachées de l’Evangile :
c’est la Lumière qui nous empêche de nous endormir.
Urgence. Il faut se lever !

Père Philippe Muller

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s