« Une pause par jour » – 8 novembre 2016

Etre astucieux pour le Royaume

Eh bien ! moi, je vous le dis : Faites-vous des amis avec l’Argent malhonnête, afin que, lorsqu’il viendra à manquer, ces amis vous reçoivent dans les demeures éternelles.
Celui qui est digne de confiance dans une petite affaire, est digne de confiance aussi dans une grande. Celui qui est malhonnête dans une petite affaire, est malhonnête aussi dans une grande. Si vous n’avez pas été digne de confiance avec l’Argent malhonnête, qui vous confiera le bien véritable ? Et si vous n’avez pas été digne de confiance pour des biens étrangers, le vôtre qui vous le donnera ? Aucun domestique ne peut servir deux maîtres : ou bien il détestera le premier et aimera le second, ou bien il s’attachera au premier et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent. »

Seigneur, je ne t’apprendrai rien en te disant que les hommes sont bougrement astucieux pour gagner de l’argent, réaliser de bonnes affaires, alimenter caisses noires et comptes en Suisse, fabriquer de fausses factures, créer des sociétés de façade afin de détourner ou de blanchir des revenus douteux, inventer mille astuces pour échapper aux mailles du fisc…

Que d’imagination au service de cet argent souvent malhonnête !

Ah ! Seigneur, si les fils du royaume pouvaient déployer autant d’habileté pour vaincre le Mal, pour faire triompher l’amour, pour faire jaillir la vie et l’espérance !

Si nous savions être aussi créatifs pour mettre cet argent trompeur au service des plus démunis, pour nous faire de tous les pauvres, de vrais amis qui nous ouvriront les portes du bonheur, les portes de ton Royaume !


Mais, Seigneur, l’habileté de l’homme ne te déplaît pas.


Car si nous étions incapables de gérer les biens périssables, ces biens qui nous seront toujours extérieurs, étrangers,
comment pourrais-tu nous confier le Bien véritable, ces biens intérieurs qui sont nôtres pour l’éternité !

Apprends-nous simplement à user de cette habileté naturelle pour faire fructifier les dons de ton Esprit et ta Bonne Nouvelle !

Seigneur, accorde-nous l’intelligence du cœur pour choisir en toute lucidité quel maître nous voulions servir, pour discerner ce qui est précieux à tes yeux.

Que ta Bonne Nouvelle éclaire et oriente l’usage que nous faisons de l’argent honnête, habilement gagné.

Que le partage de nos biens et la solidarité soient comme les fleurs de la gratuité de ton Amour.

Libère-nous de tout désir d’appropriation, puisque l’amour de l’argent est toujours le signe de l’amour de soi-même et du mépris des autres.

Seigneur, comment pourrions-nous encore t’appeler Père, si nous ne vivons que pour nous-mêmes?

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s