« Une pause par jour » – 4 septembre 2016

Donne-moi de croire au-delà des apparences

Quand quelqu’un entend la parole du Royaume sans la comprendre, le Mauvais survient et s’empare de ce qui est semé dans son cœur : celui-là, c’est le terrain ensemencé au bord du chemin.

Celui qui a reçu la semence sur un sol pierreux, c’est celui qui entend la Parole et la reçoit aussitôt avec joie ; mais il n’a pas de racines en lui, il est l’homme d’un moment : quand vient la détresse ou la persécution à cause de la Parole, il trébuche aussitôt.

Celui qui a reçu la semence dans les ronces, c’est celui qui entend la Parole ; mais le souci du monde et la séduction de la richesse étouffent la Parole, qui ne donne pas de fruit.

Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la Parole et la comprend : il porte du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. »

Prière

Seigneur accorde-moi le don de la confiance
qui espère tout de ta miséricordieuse patience.
Quand la profondeur de mon péché me désespère,
donne-moi de croire que Tu ne renonces jamais
à semer dans la boue de ma médiocrité.
Quand la souffrance m’accable,
donne-moi de croire que Tu y sèmes une secrète fécondité.
Quand la mort me fait peur,
donne-moi de croire que le grain qui meurt
est semence d’un nouvel épi de blé.
Quand le malheur des opprimés me révolte,
donne-moi de croire que le combat pour la justice
est semence de victoire et de liberté.
Quand le doute me paralyse,
donne-moi de croire
que les nuages n’empêchent pas le soleil de briller.
Quand ton Eglise est infidèle à sa mission,
donne-moi de croire
que Tu sèmes au cœur même de nos contradictions.
Quand l’homme ne rêve plus que de rentabilité,
donne-moi de croire aux fruits cachés de la sainteté.

Quand dans nos villes, la vie semble comme pétrifiée,

donne-moi de croire en la force de la fleur qui pousse entre deux pavés.
Quand le bruit du canon étouffe le cri des blessés, donne-moi de croire
que Tu sèmes encore des désirs de paix.
Seigneur, accorde-moi le don de la confiance afin que je croie que rien ni personne
ne pourra jamais totalement étouffer les semences de la vie et de l’Amour
ces semences que, par ta mort et par ta résurrection, tu as semées en notre terre.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s