« Une pause par jour » – 12 juillet 2016

« Au jour du Jugement, Tyr et Sidon et le pays de Sodome seront traités moins sévèrement que vous » – Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu  (Mt 11, 20-24)

En ce temps-là, Jésus se mit à faire des reproches aux villes où avaient eu lieu la plupart de ses miracles, parce qu’elles ne s’étaient pas converties : « Malheureuse es-tu, Corazine ! Malheureuse es-tu, Bethsaïde ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, ces villes, autrefois, se seraient converties, sous le sac et la cendre.
Aussi, je vous le déclare : au jour du Jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous. Et toi, Capharnaüm, seras-tu donc élevée jusqu’au ciel ? Non, tu descendras jusqu’au séjour des morts ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez toi avaient eu lieu à Sodome, cette ville serait encore là aujourd’hui. Aussi, je vous le déclare : au jour du Jugement, le pays de Sodome sera traité moins sévèrement que toi. »

La conversion.

« Il est venu chez lui, et les siens ne l’ont pas reçu», dit l’évangéliste Jean (1, 11). A divers endroits dans les évangiles, on voit toute la déception de Jésus pour son peuple qui n’accueille pas la Bonne Nouvelle. Il va même jusqu’à pleurer sur Jérusalem: «Combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants […] et vous n’avez pas voulu!» (Luc 13, 34) La même tristesse apparaît aujourd’hui à propos de deux villages de Galilée, Corazine et Bethsaïde. Si les miracles survenus en ces lieux s’étaient produits dans les villes païennes de Tyr ou de Sidon, les gens auraient fait pénitence, d’après Jésus. Est-ce que nous accueillons cet appel à la conversion aujourd’hui?

Corazine se trouve un peu au nord du mont des Béatitudes, sur les hauteurs de la rive occidentale du lac de Génésareth (ou lac de Tibériade). C’est un lieu impressionnant d’aridité pierreuse et désolée, ravinée et noirâtre, qui contraste singulièrement avec la Galilée verte et fertile qui l’entoure. Sa non-conversion s’est vraiment illustrée par sa pétrification! Les miracles du Christ touchent en nous ce qui est pétrifié, paralysé, sourd, aveugle et muet, comme l’ingrate géologie de Corazine, pour nous aider à tourner notre regard vers lui. Se convertir, c’est changer notre coeur de pierre en coeur de chair! Est-ce que nous voyons tous les miracles et tous les gestes de bonté que le Seigneur accomplit pour chacun et chacune de nous? Si oui, acceptons avec gratitude sa miséricorde et cherchons à accomplir toujours davantage sa volonté.

Prière

N’avons-nous pas été un jour ou l’autre Corazine, par nos incrédulités, nos tiédeurs, nos découragements orgueilleux ? Puissent tes avertissements miséricordieux, Seigneur, stimuler notre foi, notre émerveillement pour ta vie donnée. Jésus, aide-nous à aimer et servir nos frères.           (Henriette, hôtesse d’accueil)

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s