« Une pause par jour » – 2 juillet 2016

« Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil pendant le temps où l’Époux est avec eux ? » – Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 9, 14-17)

En ce temps-là, les disciples de Jean le Baptiste s’approchèrent de Jésus en disant : « Pourquoi, alors que nous et les pharisiens, nous jeûnons, tes disciples ne jeûnent-ils pas ? » Jésus leur répondit : « Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil pendant le temps où l’Époux est avec eux ? Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors ils jeûneront. Et personne ne pose une pièce d’étoffe neuve sur un vieux vêtement, car le morceau ajouté tire sur le vêtement, et la déchirure s’agrandit. Et on ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, les outres éclatent, le vin se répand, et les outres sont perdues. Mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le tout se conserve. »

Le soleil arrive!

Il a plu toute la semaine et le moral est au plus bas. On tousse, on se transmet des microbes, on déprime. Dans les magasins, les ventes chutent, plus personne ne va au resto. Quelques cinémas arrivent à s’en tirer, mais c’est tout juste. Puis, samedi, un soleil qu’on n’espérait plus… Tout le monde dehors! On sort les chaises sur la terrasse, on ouvre la piscine, on part en voyage. Finie la déprime, fini l’enfermement, on respire enfin!
C’est un peu le climat que l’on trouve dans l’Evangile.  A ceux qui veulent jeûner, Jésus annonce le temps des réjouissances. Pourquoi faire pénitence quand l’envoyé de Dieu est là, au milieu de vous? Il faut changer d’attitude! On ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres.

Cette parole de Dieu a retenti dans le monde il y a bien longtemps. Si longtemps que nous l’avons peut-être oubliée. Ou en tout cas, nous n’en voyons plus tellement les effets. Il y a tant de raisons de déprimer aujourd’hui. Pourtant, depuis que Dieu est venu parmi nous en donnant un corps à son Fils, plus rien n’est pareil, malgré les apparences. Ce sont nos attitudes qu’il faut changer. Savoir lire les signes du renouveau, reconnaître les avancées du règne de Dieu , entrer dans le mouvement pour changer le monde. Il serait trop facile de rester sur le bord de la route à regarder passer la parade. Qu’attendons-nous ? Le soleil est arrivé !

Prière

Seigneur, donne-nous le vin nouveau de ta Parole, le vin bouillonnant de ton amour. Délivre-nous des « vieilles outres », d’une religion fade… d’une vie sans charité. Augmente notre foi pour chanter ta louange. Que ton règne vienne !

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s