« Une pause par jour » – 2 avril 2016

« Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile » – Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 16, 9-15)

Ressuscité le matin, le premier jour de la semaine, Jésus apparut d’abord à Marie Madeleine, de laquelle il avait expulsé sept démons. Celle-ci partit annoncer la nouvelle à ceux qui, ayant vécu avec lui, s’affligeaient et  pleuraient. Quand ils entendirent que Jésus était vivant et qu’elle l’avait vu, ils refusèrent de croire. Après cela, il se manifesta sous un autre aspect à deux d’entre eux qui étaient en chemin pour aller à la campagne. Ceux- ci revinrent l’annoncer aux autres, qui ne les crurent pas non plus. Enfin, il se manifesta aux Onze eux-mêmes pendant qu’ils étaient à table : il leur reprocha leur manque de foi et la dureté de leurs cœurs parce qu’ils n’avaient pas cru ceux qui l’avaient contemplé ressuscité. Puis il leur dit : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. »

« Ils refusèrent de croire » et pourtant …

« Les disciples rassemblés au lendemain de la mort de Jésus se montrent bien incrédules. Les témoignages de Marie Madeleine et de «deux d’entre eux qui étaient en chemin», vraisemblablement les disciples d’Emmaüs, ne les convainquent pas que le Christ est vivant. Mais quand lui-même se montre aux Onze, leur cœur endurci s’assouplit enfin pour laisser la lumière de la vie pénétrer leur esprit. Et quelle lumière! Leur deuil se change immédiatement en ravissement et ils passent de l’incrédulité à l’émerveillement.

La rencontre avec le Ressuscité provoque un véritable choc chez les disciples. Ils passent de l’incrédulité à la foi fervente, avec l’aide de l’Esprit Saint. Il leur devient impossible de taire ce qu’ils savent, de garder secret ce que leurs yeux ont vu. Les menaces ou les représailles n’ont aucun effet sur leur détermination. Entre écouter des hommes, quelle que soit leur position sociale ou religieuse, et écouter Dieu lui-même, aucune hésitation.

L’adhésion qu’ils suscitent au sein du peuple fait craindre le pire aux chefs et aux anciens. Les gardiens de la tradition et de l’enseignement sur la justice divine en viennent à vouloir réduire au silence ces prédicateurs. L’enthousiasme des premières heures a créé une vague jusqu’à nous qui avons reçu le témoignage des Apôtres. Qu’attend donc Jésus de nous? Que nous perpétuions sans repos l’annonce de la Bonne Nouvelle.

Prière : Comme un papillon (prier.be)

Chaque fois que j’essaie de me libérer de mes ombres
pour me laisser envahir par ta lumière,
c’est ta Résurrection qui m’envahit.
Une folle espérance alors, me donne envie de vivre,
me met  »en vie » de vivre
et bouscule l’ombre des tombes…
Parce qu’en toi, un jour, libéré de ma gangue,
je m’éveillerai  »papillon ».

Chaque fois que j’accepte, au lieu de les subir,
les petits renoncements quotidiens,
mes petites morts quotidiennes;
chaque fois que je m’efforce
de transformer ma mauvaise humeur en sourire,
c’est la Résurrection qui entre dans ma vie.
Alors, comme un papillon, je meurs et je deviens…

André Marie

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s