« Une pause par jour » – 16 mars 2016

« Si le Fils vous rend libres, réellement vous serez libres » – Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 8, 31-42)

En ce temps-là, Jésus disait à ceux des Juifs qui croyaient en lui : « Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. » Ils lui répliquèrent : « Nous sommes la descendance d’Abraham, et nous n’avons jamais été les esclaves de personne. Comment peux-tu dire : “Vous deviendrez libres” ? »     Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : qui commet le péché est esclave du péché. L’esclave ne demeure pas pour toujours dans la maison ; le fils, lui, y demeure pour toujours. Si donc le Fils vous rend libres, réellement vous serez libres.
Je sais bien que vous êtes la descendance d’Abraham, et pourtant vous cherchez à me tuer, parce que ma parole ne trouve pas sa place en vous. Je dis ce que moi, j’ai vu
auprès de mon Père, et vous aussi, vous faites ce que vous avez entendu chez votre père. »
Ils lui répliquèrent : « Notre père, c’est Abraham. » Jésus leur dit : « Si vous étiez les enfants d’Abraham, vous feriez les œuvres d’Abraham. Mais maintenant, vous cherchez à me tuer, moi, un homme qui vous ai dit la vérité que j’ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l’a pas fait. Vous, vous faites les œuvres de votre père. » Ils lui dirent : « Nous ne sommes pas nés de la prostitution ! Nous n’avons qu’un seul Père : c’est Dieu. » Jésus leur dit : « Si Dieu était votre Père,  vous m’aimeriez, car moi, c’est de Dieu que je suis sorti et que je viens. Je ne suis pas venu de moi-même ; c’est lui qui m’a envoyé. »

Liberté et vérité

La vérité ne se dit pas qu’en paroles. Elle ne consiste pas uniquement à s’abstraire du mensonge. La vérité qui libère est plus que cela. Elle est affaire de cohérence. Elle nécessite que la manière de vivre soit en accord avec les paroles qu’on prononce.
Jésus réclame, comme façon de faire la vérité, l’obéissance à ses enseignements. Une obéissance fidèle qui est la condition d’une vie de disciple. Ses enseignements sont porteurs de vérité, et c’est cette vérité qui rend libres ceux qui les mettent en pratique.
Bien des gens croient qu’ils sont davantage libres s’ils ne sont soumis à aucune règle, à aucune loi, à aucune autorité. Comme les Juifs qui disent à Jésus: «Nous n’avons jamais été esclaves de personne. » (Jean 8, 33) Ces gens sont dans l’erreur. Ils sont esclaves de leurs caprices, et souvent même de leur péché. Quelle servitude que de s’adonner à la violence, à l’injustice, à la domination quand cela nous plaît! On est alors esclave de soi-même.

Jésus confond ceux qui se disent enfants d’Abraham, mais qui n’agissent pas comme lui. Il les considère comme esclaves, et non pas fils. Abraham obéissait à Dieu dans la foi: il a quitté son pays sur l’ordre de Dieu; il a vécu en étranger dans le pays que Dieu lui a donné et, dans la foi encore, il espérait la cité dont Dieu lui-même est l’architecte (Hébreux 11, 8-10). Les Juifs que Jésus admoneste sont loin de là. Ils n’accueillent ni ne respectent celui que Dieu a envoyé: son propre Fils qui, lui, a le pouvoir de rendre libres tous ceux qui le reçoivent et sont fidèles à sa parole. Il est la Vérité, donc le Libérateur.
 

Prière : Ta volonté   (Prier.be)

Incline mon cœur vers tes exigences
À les garder, j’ai ma récompense
Dirige-moi sur la voie qui te plaît
Je veux y marcher, libre à jamais

J’ajuste mon âme à tes décisions
Je veux vivre à ton diapason
Je tends les mains vers ta volonté
Oui, toute ma vie, je l’ai désirée
Je me tiens collé à ton Amour
Sur ton chemin, je vole et je cours

Toute la nuit, je me rappelle ton nom
J’espère habiter dans ta maison
Pour toi, je ne suis pas un étranger
Je suis ton ami, ton bien-aimé
Mon âme est collée à ton Amour
Sur ton chemin, je vole et je cours

Tu es ma consolation, ma joie
Je me souviens des jours d’autrefois
De tout mon cœur, je quête ton regard
Car en toi, je mets tout mon espoir
Mon âme est collée à ton Amour
Sur ton chemin, je vole et je cours

                        Marina Lachance (Montréal)

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s