« Une pause par jour » – 17 février 2016

« À cette génération il ne sera donné que le signe de Jonas le prophète » – Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Luc 11, 29-32)

En ce temps-là, comme les foules s’amassaient, Jésus se mit à dire : « Cette génération est une génération mauvaise : elle cherche un signe, mais en fait de signe il ne lui sera donné que le signe de Jonas. Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ; il en sera de même avec le Fils de l’homme pour cette génération. Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon. Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas. »

L’histoire de Jonas

Qui ne se souvient de l’histoire de Jonas? Avec quel cœur  on nous chantait, étant enfants: «Jonas, dans la baleine!» Savions-nous que ce chant était inspiré par le livre biblique racontant les mésaventures du prophète Jonas?

Ce prophète avait voulu se soustraire à sa mission. Il refusait d’aller à Ninive pour menacer les Ninivites de la destruction prochaine de leur ville. Mal lui en prit: s’étant embarqué sur un navire qui le mènerait à Tarsis où il croyait ne plus être celui qui devait annoncer le malheur aux méchants habitants de Ninive, il fut jeté à la mer par l’équipage. Miraculeusement, il fut sauvé. Obéissant ensuite au Seigneur il se rendit à Ninive pour accomplir sa mission. Les habitants s’étant convertis, Dieu ne les a pas punis.
Jésus qui connaît bien les Écritures révèle à la foule se rassemblant autour de lui qu’il est plus grand que Jonas. Il tente de faire comprendre que si ce dernier a réussi à amener les «méchants Ninivites» à la conversion, lui-même doit être reconnu par les gens mauvais de son temps dans l’appel à se convertir qu’il leur adresse.
Aujourd’hui, entendrons-nous cet appel que Dieu nous adresse à nous personnellement, mais aussi à toute l’Église et au monde entier à changer de comportement, à travailler pour rendre le monde plus beau et les gens plus heureux? Pour ce faire, quelles œuvres de justice et de paix peuvent être les nôtres? Y a-t-il une conversion à opérer dans notre vie personnelle? dans notre vie familiale? dans nos options sociales et politiques? dans notre manière d’être les membres actifs du peuple de Dieu?

Prière

La foule attend une preuve. Jésus, lui, propose un signe. Celui d’un homme ayant d’abord fui l’appel de Dieu. Père, donne-moi de corriger les comportements qui font obstacle à ma vie chrétienne ; donne-moi la force de dépasser mes envies de fuir afin que tu me fasses signe au cœur du monde. Signe au service de ton amour pour les hommes. Signe d’une vie en abondance.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s