« Une pause par jour » – 16 octobre 2015

« Les cheveux de votre tête sont tous comptés » – Évangile de Jésus Christ selon Saint Luc (Lc 12, 1-7)

En ce temps-là, comme la foule s’était rassemblée par milliers au point qu’on s’écrasait, Jésus, s’adressant d’abord à ses disciples, se mit à dire : « Méfiez-vous du levain des pharisiens, c’est-à-dire de leur hypocrisie. Tout ce qui est couvert d’un voile sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu. Aussi tout ce que vous aurez dit dans les ténèbres sera entendu en pleine lumière, ce que vous aurez dit à l’oreille dans le fond de la maison sera proclamé sur les toits.

Je vous le dis, à vous mes amis : Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, et après cela ne peuvent rien faire de plus. Je vais vous montrer qui vous devez craindre : craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir d’envoyer dans la géhenne. Oui, je vous le dis : c’est celui-là que vous devez craindre. Est-ce que l’on ne vend pas cinq moineaux pour deux sous. Or pas un seul n’est oublié au regard de Dieu. À plus forte raison les cheveux de votre tête sont tous comptés. Soyez sans crainte : vous valez plus qu’une multitude de moineaux. »

«Plus qu’une multitude de moineaux».

L’Evangile de ce jour nous invite à ajuster nos craintes et, surtout, à renforcer notre confiance dans le Christ. Nos craintes seraient-elles inadaptées ? Jésus le dit : nous craignons pour notre corps, mais peut-être ne craignons-nous pas « celui qui, après avoir tué, a le pouvoir d’envoyer dans la géhenne ». Laissée à elle-même, cette juste crainte peut semer la panique. Mais Jésus ne veut pas nous effrayer. Tout en nous poussant à la vigilance, il nous appelle à la confiance. Paraît-il que nous valons plus que tous les moineaux du monde! Se pourrait-il que Dieu s’occupe davantage de nous que nous-mêmes puissions le faire? Oui, il est proche de nous. Il a pour nous un plan merveilleux, car nous avons du prix à ses yeux et il nous aime, Il nous donne rendez-vous; entrons librement et en toute confiance sur ce chemin qu’il nous trace. Un bonheur au-delà de toute attente nous est réservé.

Aujourd’hui encore comme toujours, l’Esprit Saint fait réinventer les mots qui disent Dieu. La parole de Dieu doit être risquée dans des mots et des comportements d’homme. Les hommes évoluent dans leurs manières : il faut trouver des paroles fraîches pour annoncer Dieu ! Soyez sans crainte ! C’est moi qui vous envoie, nous dit le Christ.

Prière

Dieu, notre Père, tu ne t’imposes jamais à l’homme, mais tu te tiens sur le seuil et tu frappes. Heureux celui qui saura t’ouvrir son cœur ! Oui, Seigneur, nous voulons accueillir ta Présence et nous t’ouvrons la porte de nos vies.
Viens demeurer en nous, et nous pourrons alors prendre le chemin du Serviteur,
ton Fils Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s