« Une pause par jour » – 16 février 2019

Première lecture – « Le Seigneur Dieu le renvoya du jardin d’Éden, pour qu’il travaille la terre » (Gn 3, 9-24) – Lecture du livre de la Genèse

Quand l’homme eut désobéi à Dieu, le Seigneur Dieu l’appela et lui dit : « Où es-tu donc ? » Il répondit : « J’ai entendu ta voix dans le jardin, j’ai pris peur parce que je suis nu, et je me suis caché. » Le Seigneur reprit : « Qui donc t’a dit que tu étais nu ? Aurais-tu mangé de l’arbre dont je t’avais interdit de manger ? » L’homme répondit : « La femme que tu m’as donnée, c’est elle qui m’a donné du fruit de l’arbre, et j’en ai mangé. » Le Seigneur Dieu dit à la femme : « Qu’as-tu fait là ? » La femme répondit : « Le serpent m’a trompée, et j’ai mangé. » Alors le Seigneur Dieu dit au serpent : « Parce que tu as fait cela, tu seras maudit parmi tous les animaux et toutes les bêtes des champs. Tu ramperas sur le ventre et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance : celle-ci te meurtrira la tête, et toi, tu lui meurtriras le talon. » Le Seigneur Dieu dit ensuite à la femme : « Je multiplierai la peine de tes grossesses ; c’est dans la peine que tu enfanteras des fils. Ton désir te portera vers ton mari, et celui-ci dominera sur toi. » Il dit enfin à l’homme : « Parce que tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé le fruit de l’arbre que je t’avais interdit de manger : maudit soit le sol à cause de toi ! C’est dans la peine que tu en tireras ta nourriture, tous les jours de ta vie. De lui-même, il te donnera épines et chardons, mais tu auras ta nourriture en cultivant les champs. C’est à la sueur de ton visage que tu gagneras ton pain, jusqu’à ce que tu retournes à la terre dont tu proviens ; car tu es poussière, et à la poussière tu retourneras. » L’homme appela sa femme Ève (c’est-à-dire : la vivante), parce qu’elle fut la mère de tous les vivants. Le Seigneur Dieu fit à l’homme et à sa femme des tuniques de peau et les en revêtit. Puis le Seigneur Dieu déclara : « Voilà que l’homme est devenu comme l’un de nous par la connaissance du bien et du mal ! Maintenant, ne permettons pas qu’il avance la main, qu’il cueille aussi le fruit de l’arbre de vie, qu’il en mange et vive éternellement ! » Alors le Seigneur Dieu le renvoya du jardin d’Éden, pour qu’il travaille la terre d’où il avait été tiré. Il expulsa l’homme, et il posta, à l’orient du jardin d’Éden, les Kéroubim, armés d’un glaive fulgurant, pour garder l’accès de l’arbre de vie. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 15 février 2019

Première lecture – « Vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal » (Gn 3, 1-8) – Lecture du livre de la Genèse

Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs que le Seigneur Dieu avait faits. Il dit à la femme : « Alors, Dieu vous a vraiment dit : “Vous ne mangerez d’aucun arbre du jardin” ? » La femme répondit au serpent : « Nous mangeons les fruits des arbres du jardin. Mais, pour le fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : “Vous n’en mangerez pas, vous n’y toucherez pas, sinon vous mourrez.” » Le serpent dit à la femme : « Pas du tout ! Vous ne mourrez pas ! Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. » La femme s’aperçut que le fruit de l’arbre devait être savoureux, qu’il était agréable à regarder et qu’il était désirable, cet arbre, puisqu’il donnait l’intelligence. Elle prit de son fruit, et en mangea. Elle en donna aussi à son mari, et il en mangea. Alors leurs yeux à tous deux s’ouvrirent et ils se rendirent compte qu’ils étaient nus. Ils attachèrent les unes aux autres des feuilles de figuier, et ils s’en firent des pagnes. Ils entendirent la voix du Seigneur Dieu qui se promenait dans le jardin à la brise du jour. L’homme et sa femme allèrent se cacher aux regards du Seigneur Dieu parmi les arbres du jardin. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 14 février 2019

Première lecture – « Dieu amena la femme vers l’homme. Et tous deux ne feront plus qu’un » (Gn 2, 18-25) – Lecture du livre de la Genèse

Le Seigneur Dieu dit : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul. Je vais lui faire une aide qui lui correspondra. » Avec de la terre, le Seigneur Dieu modela toutes les bêtes des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les amena vers l’homme pour voir quels noms il leur donnerait. C’étaient des êtres vivants, et l’homme donna un nom à chacun. L’homme donna donc leurs noms à tous les animaux, aux oiseaux du ciel et à toutes les bêtes des champs. Mais il ne trouva aucune aide qui lui corresponde. Alors le Seigneur Dieu fit tomber sur lui un sommeil mystérieux, et l’homme s’endormit. Le Seigneur Dieu prit une de ses côtes, puis il referma la chair à sa place. Avec la côte qu’il avait prise à l’homme, il façonna une femme et il l’amena vers l’homme. L’homme dit alors : « Cette fois-ci, voilà l’os de mes os et la chair de ma chair ! On l’appellera femme – Ishsha –, elle qui fut tirée de l’homme – Ish. » À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu’un. Tous les deux, l’homme et sa femme, étaient nus, et ils n’en éprouvaient aucune honte l’un devant l’autre. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

Quelques activités pour cette année à l’atelier d’icônes St Joseph à Gedinne

L’icône : lieu de la Rencontre et transfiguration intérieure au cœur du mystère de l’Incarnation, pour le salut de toute l’humanité
Atelier d’icônes St Joseph
Propositions 2019 

Astride HILD,  iconographe diplômée par l’Église Orthodoxe russe, Patriarcat de Moscou  – GEDINNE (Belgique) (près de Beauraing, Charleville-Mézières, Givet, Luxembourg)    E-Mail : astride.hild@gmail.com 
Site internet :  http://www.atelier-icones.be  (conditions sur simple demande)

Les COURS à l’Académie : Quelques places disponibles pour l’instant !

lundi, mardi ou weekend avec possibilité de loger sur place (2 jours par mois)

Formation étape par étape, selon l’enseignement académique russe traditionnel

Cursus ook mogelijk in het Nederlands Auch möglich auf Deutsch Understanding also in English 

Stages OR POLI à la pierre d’agate (2 techniques à l’assietteApprendre en 2 jours à poser l’or libre et de transfert et les polir tous à l’agate 

 9-10 février 2019  ou  24-25 août 2019 avec possibilité de loger sur place (places très limitées)

Les RETRAITES à l’atelier Un temps de retraite, en découvrant également une technique iconographique (initiation ou perfectionnement)

Retraite de Pentecôte en peignant l’icône de l’Esprit Saint  
 14-15-16 juin 2019
(3 jours)  1 weekend prolongé : vendredi-samedi-dimanche

A la découverte des Saints : peindre l’icône de 
Ste Thérèse de Lisieux
27-28-29 septembre et 25-26-27 octobre 2019
(6 jours) 2 weekends prolongés : vendredi-samedi-dimanche

Préparation à Noël en peignant l’icône de la Vierge du Signe
15-16-17 novembre et 6-7-8 décembre 2019 
(6 jours) 2 weekends prolongés : vendredi-samedi-dimanche

Les RETRAITES en abbayes 

Date
Thème
en écrivant l’icône
icône
lieu
Adresse

du 5 au 11 avril


du vendredi au jeudi

Avec Jésus en prière à Gethsémani

Icône de l’agonie de Jésus

prochaine retraite

Abbaye de SCOURMONT

site 

B – 6464 Forges
(Belgique)

12 au 18 juillet

du vendredi au jeudi

Avec Marie, notre Reine

Icône de la Vierge à l’Enfant en Majesté

Abbaye de SCOURMONT

site 

B – 6464 Forges
(Belgique)

27 juillet au 2 août

du samedi au vendredi

Avec Jésus, notre Roi

Icône du
Christ en Majesté

Abbaye Notre Dame de CÎTEAUX

site : 

21700-St Nicolas les Cîteaux
(France) près de Dijon

Les prochaines EUCHARISTIES 2019 à l’atelier

à 9h du matin : mardi 8 janvier- mardi 5 février- mardi 5 mars- mardi 16 avril – mardi 7 mai – mardi 4 juin

PORTES OUVERTES : Exposition-vente
Dimanche 1er septembre 2019 

L’Accueil à l’atelier St Joseph
Possibilité de loger gracieusement sur place. Quelques chambres sont à disposition afin de vivre un temps privilégié à l’atelier St Joseph, dans un accueil chaleureux, priant et simple. Le logement est gratuit, une petite participation aux frais (eau-électricité-chauffage-petit déjeuner et repas du soir) est à prévoir. (se munir d’un sac de couchage). Il est impératif de réserver les chambres bien à temps car leur nombre est limité.  Eucharistie quotidienne (Fraternité de Tibériade, Beauraing, paroisse ou atelier) selon les jours.

« Une pause par jour » – 13 février 2019

Première lecture – « Le Seigneur Dieu prit l’homme et le conduisit dans le jardin d’Éden » (Gn 2, 4b- 9.15-17) – Lecture du livre de la Genèse

Lorsque le Seigneur Dieu fit la terre et le ciel, aucun buisson n’était encore sur la terre, aucune herbe n’avait poussé, parce que le Seigneur Dieu n’avait pas encore fait pleuvoir sur la terre, et il n’y avait pas d’homme pour travailler le sol. Mais une source montait de la terre et irriguait toute la surface du sol. Alors le Seigneur Dieu modela l’homme avec la poussière tirée du sol ; il insuffla dans ses narines le souffle de vie, et l’homme devint un être vivant. Le Seigneur Dieu planta un jardin en Éden, à l’orient, et y plaça l’homme qu’il avait modelé. Le Seigneur Dieu fit pousser du sol toutes sortes d’arbres à l’aspect désirable et aux fruits savoureux ; il y avait aussi l’arbre de vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Le Seigneur Dieu prit l’homme et le conduisit dans le jardin d’Éden pour qu’il le travaille et le garde. Le Seigneur Dieu donna à l’homme cet ordre : « Tu peux manger les fruits de tous les arbres du jardin ; mais l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras pas ; car, le jour où tu en mangeras, tu mourras. » – Parole du Seigneur.

Lire la suite