Carême 2021 : l’entraide et la fraternité, plus que jamais !

Depuis 60 ans, Entraide et Fraternité a créé des relations partenariales durables dans les pays du Sud.

Pour un monde plus juste, vous êtes invité à participer à ce mouvement de solidarité avec les populations les plus vulnérables de la planète et particulièrement le Congo RDC cette année

  • en faisant un don sur le compte BE68 0000 0000 3434 d’Entraide et Fraternité.
  • en signant la pétition en vue de l’annulation de la dette des pays du Sud, soit en ligne sur entraide.be (www.annulerladette.be),  soit à la sortie des messes .
  • en participant à une rencontre virtuelle sur le vécu du Congo le vendredi 12 mars 2021 à 19h15: vidéos relatives aux projets initiés par les partenaires du KasaÏ, information sur la dette, témoignage par l’Abbé Macaire Gitango, débat.
Merci de bien vouloir informer Michelle Evrard (par mail  à l’adresse suivante michelle.evrard@skynet.be ou par téléphone au n° 0479/63.94.34) de votre souhait de participation à cette soirée  afin qu’un lien de connexion vous soit envoyé.
Si certaines personnes ont des difficultés avec internet, merci de le signaler car une solution alternative sera proposée afin de permettre la participation.
Soyons solidaires avec les familles paysannes congolaises, aidons-les à construire une vie digne et sans faim. Déjà merci !

« Une pause par jour » – 24 février 2021

Première lecture – « Les gens de Ninive se détournèrent de leur conduite mauvaise » (Jon 3, 1-10) – Lecture du livre du prophète Jonas

La parole du Seigneur fut adressée à Jonas : « Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne, proclame le message que je te donne sur elle. » Jonas se leva et partit pour Ninive, selon la parole du Seigneur. Or, Ninive était une ville extraordinairement grande : il fallait trois jours pour la traverser. Jonas la parcourut une journée à peine
en proclamant : « Encore quarante jours, et Ninive sera détruite ! » Aussitôt, les gens de Ninive crurent en Dieu. Ils annoncèrent un jeûne, et tous, du plus grand au plus petit, se vêtirent de toile à sac. La chose arriva jusqu’au roi de Ninive. Il se leva de son trône, quitta son manteau, se couvrit d’une toile à sac, et s’assit sur la cendre. Puis il fit crier dans Ninive ce décret du roi et de ses grands : « Hommes et bêtes, gros et petit bétail, ne goûteront à rien, ne mangeront pas et ne boiront pas. Hommes et bêtes, on se couvrira de toile à sac, on criera vers Dieu de toute sa force, chacun se détournera de sa conduite mauvaise et de ses actes de violence. Qui sait si Dieu ne se ravisera pas et ne se repentira pas, s’il ne reviendra pas de l’ardeur de sa colère ? Et alors nous ne périrons pas ! » En voyant leur réaction, et comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise, Dieu renonça au châtiment dont il les avait menacés. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 23 février 2021

S. Polycarpe, évêque et martyr

Première lecture – Ma parole fait ce qui me plaît (Is 55, 10-11) – Lecture du livre du prophète Isaïe

Ainsi parle le Seigneur : « La pluie et la neige qui descendent des cieux n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer, donnant la semence au semeur et le pain à celui qui doit manger ; ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce qui me plaît, sans avoir accompli sa mission. » – Parole du Seigneur.

Lire la suite