« Une pause par jour » – 14 novembre 2019

Première lecture – « La Sagesse est le rayonnement de la lumière éternelle, le miroir sans tache de l’activité de Dieu » (Sg 7, 22 – 8, 1) – Lecture du livre de la Sagesse

Il y a dans la Sagesse un esprit intelligent et saint, unique et multiple, subtil et rapide ; perçant, net, clair et intact ; ami du bien, vif, irrésistible, bienfaisant, ami des hommes ; ferme, sûr et paisible, tout-puissant et observant tout, pénétrant tous les esprits, même les plus intelligents, les plus purs, les plus subtils. La Sagesse, en effet, se meut d’un mouvement qui surpasse tous les autres ; elle traverse et pénètre toute chose à cause de sa pureté. Car elle est la respiration de la puissance de Dieu, l’émanation toute pure de la gloire du Souverain de l’univers ; aussi rien de souillé ne peut l’atteindre. Elle est le rayonnement de la lumière éternelle, le miroir sans tache de l’activité de Dieu, l’image de sa bonté. Comme elle est unique, elle peut tout ; et sans sortir d’elle-même, elle renouvelle l’univers. D’âge en âge, elle se transmet à des âmes saintes, pour en faire des prophètes et des amis de Dieu. Car Dieu n’aime que celui qui vit avec la Sagesse. Elle est plus belle que le soleil, elle surpasse toutes les constellations ; si on la compare à la lumière du jour, on la trouve bien supérieure, car le jour s’efface devant la nuit, mais contre la Sagesse le mal ne peut rien. Elle déploie sa vigueur d’un bout du monde à l’autre, elle gouverne l’univers avec bonté. – Parole du Seigneur.

Psaume 118 (119), 89-90, 91.130, 135.175

R/ Pour toujours, ta parole, Seigneur. (Ps 118, 89)

Pour toujours, ta parole, Seigneur,
se dresse dans les cieux.
Ta fidélité demeure d’âge en âge,
la terre que tu fixas tient bon.

Jusqu’à ce jour, le monde tient par tes décisions :
toute chose est ta servante.
Déchiffrer ta parole illumine
et les simples comprennent.

Pour ton serviteur que ton visage s’illumine :
apprends-moi tes commandements.
Que je vive et que mon âme te loue !
Tes décisions me soient en aide !

Évangile – « Le règne de Dieu est au milieu de vous » (Lc 17, 20-25) – Alléluia. Alléluia. Moi, je suis la vigne, et vous les sarments, dit le Seigneur. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit. Alléluia. (Jn 15, 5) – Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, comme les pharisiens demandaient à Jésus quand viendrait le règne de Dieu, il prit la parole et dit : « La venue du règne de Dieu n’est pas observable. On ne dira pas : “Voilà, il est ici !” ou bien : “Il est là !” En effet, voici que le règne de Dieu est au milieu de vous. » Puis il dit aux disciples : « Des jours viendront où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l’homme, et vous ne le verrez pas. On vous dira : “Voilà, il est là-bas !” ou bien : “Voici, il est ici !” N’y allez pas, n’y courez pas. En effet, comme l’éclair qui jaillit illumine l’horizon d’un bout à l’autre, ainsi le Fils de l’homme, quand son jour sera là. Mais auparavant, il faut qu’il souffre beaucoup et qu’il soit rejeté par cette génération. » – Acclamons la Parole de Dieu.

Guetter les signes

Il y a ceux et celles qui se désolent de la marche du monde vers son effondrement: disparition de nombreuses espèces de la faune et de la flore, épuisement des ressources en pétrole ou en métaux rares, contamination des nappes phréatiques… Et il y a celles et ceux qui rêvent d’un monde nouveau. Bien sûr, on n’en parle pas en des termes bibliques comme le «règne de Dieu» et ces personnes ne sont pas forcément croyantes. Mais l’espérance est tout aussi présente qu’elle l’était chez les compatriotes de Jésus. Certains sont à l’affût du moindre signe: à leurs yeux, toute avancée technologique est un progrès pour l’humanité, Ils se précipitent sur tous les gadgets.

Jésus nous ramène à la réalité, dans l’évangile: «Le règne de Dieu est au milieu de vous.» L’avenir de l’humanité n’est pas dans l’éclair de génie, la dernière invention, le progrès technique, l’outil le plus raffiné. Il est «au milieu de vous». L’expression peut avoir au moins deux sens: «au milieu de vous», la communauté des croyants, et «au milieu de vous», dans ce que vous avez de plus intérieur. Certaines paraboles parlent du Règne comme d’une petite semence ou du levain caché dans la pâte. C’est dire que nous n’avons rien d’éblouissant à attendre: notre avenir est déjà caché dans notre présent. Il suffit d’ouvrir les yeux du cœur pour le découvrir. C’est sagesse de le comprendre et d’emprunter ce type de regard intérieur. Cela permet de voir au-delà des apparences et d’accueillir l’infini dans le fini.

Conduisons-nous en enfants de lumière et nos yeux s’ouvriront.

Prière

Seigneur notre Dieu, tu nous envoies ton Fils, pour nous libérer du mal. Fais-nous découvrir les signes de sa présence au milieu de nous. Ranime en nous l’espérance de sa venue dans la gloire, lui qui est vivant pour les siècles des siècles.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s