« Une pause par jour » – 7 décembre 2018

Première lecture – « En ce jour-là, les yeux des aveugles verront » (Is 29, 17-24) – Lecture du livre du prophète Isaïe

Ainsi parle le Seigneur Dieu : Ne le savez-vous pas ? Encore un peu, très peu de temps, et le Liban se changera en verger, et le verger sera pareil à une forêt. Les sourds, en ce jour-là, entendront les paroles du livre. Quant aux aveugles, sortant de l’obscurité et des ténèbres, leurs yeux verront. Les humbles se réjouiront de plus en plus dans le Seigneur, les malheureux exulteront en Dieu, le Saint d’Israël. Car ce sera la fin des tyrans, l’extermination des moqueurs, et seront supprimés tous ceux qui s’empressent à mal faire, ceux qui font condamner quelqu’un par leur témoignage, qui faussent les débats du tribunal et sans raison font débouter l’innocent. C’est pourquoi le Seigneur, lui qui a libéré Abraham, parle ainsi à la maison de Jacob : « Désormais Jacob n’aura plus de honte, son visage ne pâlira plus ; car, quand il verra chez lui ses enfants, l’œuvre de mes mains, il sanctifiera mon nom, il sanctifiera le Dieu saint de Jacob, il tremblera devant le Dieu d’Israël. Les esprits égarés découvriront l’intelligence, et les récalcitrants accepteront qu’on les instruise. » – Parole du Seigneur.

Psaume 26 (27), 1, 4abcd, 13-14

R/ Le Seigneur est ma lumière et mon salut.
(26, 1a)

Le Seigneur est ma lumière et mon salut ;
de qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
devant qui tremblerais-je ?

J’ai demandé une chose au Seigneur,
la seule que je cherche :
habiter la maison du Seigneur
tous les jours de ma vie.

J’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
sur la terre des vivants.
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ;
espère le Seigneur. »

Évangile – « Croyant en Jésus, deux aveugles sont guéris. (Mt 9, 27-31) » – Alléluia, Alléluia. Voici qu’il vient avec puissance, notre Seigneur, pour éclairer les yeux de ses serviteurs Alléluia. Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus était en route ; deux aveugles le suivirent, en criant : « Prends pitié de nous, fils de David ! » Quand il fut entré dans la maison, les aveugles s’approchèrent de lui, et Jésus leur dit : « Croyez-vous que je peux faire cela ? » Ils lui répondirent : « Oui, Seigneur. » Alors il leur toucha les yeux, en disant : « Que tout se passe pour vous selon votre foi ! » Leurs yeux s’ouvrirent, et Jésus leur dit avec fermeté : « Attention ! que personne ne le sache ! » Mais, une fois sortis, ils parlèrent de lui dans toute la région. – Acclamons la Parole de Dieu.

Commentaire – Les yeux grands ouverts (Isaïe 29, 17-24 ; Matthieu 9, 27-31)

Jésus est bien le messie attendu et annoncé par le prophète Isaïe. Il ouvre les yeux de ceux qui croient en son pouvoir. Le prophète annonçait un monde meilleur. Jésus vient le réaliser, mais il ne veut pas que l’on se trompe sur sa personne, il est l’Envoyé du Père qui peut faire toute chose nouvelle pour celui qui croit. Seigneur, je crois que tu peux m’ouvrir les yeux, mais viens au secours de mon manque de foi.

Père Gérard Naslin, prêtre du diocèse de Nantes

Invitation

Jésus guérit leurs yeux : je resterai vigilant face aux sollicitations commerciales. Ma manière de consommer respecte-t-elle ceux qui produisent ainsi que les dons de la Création ?

Revue « Prions en église » – décembre 2018- page 56

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s