« Une pause par jour » – 2 décembre 2018

Première lecture – « Je ferai germer pour David un Germe de justice » (Jr 33, 14-16) – Lecture du livre du prophète Jérémie

Voici venir des jours – oracle du Seigneur – où j’accomplirai la parole de bonheur que j’ai adressée à la maison d’Israël et à la maison de Juda : En ces jours-là, en ce temps-là, je ferai germer pour David un Germe de justice, et il exercera dans le pays le droit et la justice. En ces jours-là, Juda sera sauvé, Jérusalem habitera en sécurité, et voici comment on la nommera : « Le-Seigneur-est-notre-justice. » – Parole du Seigneur.

Psaume 24 (25), 4-5ab, 8-9, 10.14

R/ Vers toi, Seigneur, j’élève mon âme,
vers toi, mon Dieu. (Ps 24, 1b-2)

Seigneur, enseigne-moi tes voies,
fais-moi connaître ta route.
Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi,
car tu es le Dieu qui me sauve.

Il est droit, il est bon, le Seigneur,
lui qui montre aux pécheurs le chemin.
Sa justice dirige les humbles,
il enseigne aux humbles son chemin.

Les voies du Seigneur sont amour et vérité
pour qui veille à son alliance et à ses lois.
Le secret du Seigneur est pour ceux qui le craignent ;
à ceux-là, il fait connaître son alliance.

Deuxième lecture – « Que le Seigneur affermisse vos cœurs lors de la venue de notre Seigneur Jésus » (1 Th 3, 12 – 4, 2) – Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Thessaloniciens

Frères, que le Seigneur vous donne, entre vous et à l’égard de tous les hommes, un amour de plus en plus intense et débordant, comme celui que nous avons pour vous. Et qu’ainsi il affermisse vos cœurs, les rendant irréprochables en sainteté devant Dieu notre Père, lors de la venue de notre Seigneur Jésus avec tous les saints. Amen. Pour le reste, frères, vous avez appris de nous comment il faut vous conduire pour plaire à Dieu ; et c’est ainsi que vous vous conduisez déjà. Faites donc de nouveaux progrès, nous vous le demandons, oui, nous vous en prions dans le Seigneur Jésus. Vous savez bien quelles instructions nous vous avons données de la part du Seigneur Jésus. – Parole du Seigneur.

Évangile – « Votre rédemption approche » (Lc 21, 25-28.34-36) – Alléluia. Alléluia. Fais-nous voir, Seigneur, ton amour, et donne-nous ton salut. Alléluia. (Ps 84, 8) – Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées et désemparées par le fracas de la mer et des flots. Les hommes mourront de peur dans l’attente de ce qui doit arriver au monde, car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors, on verra le Fils de l’homme venir dans une nuée, avec puissance et grande gloire. Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche. Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse dans les beuveries, l’ivresse et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste comme un filet ; il s’abattra, en effet, sur tous les habitants de la terre entière. Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme. » – Acclamons la Parole de Dieu.

Commentaire – Collaborateurs du monde nouveau

Il serait possible de lire dans le début de l’évangile du jour, un texte d’actualités sur le réchauffement climatique et les signes qui l’accompagnent. En ce début de l’Avent, l’impression d’être dans un grand brouillard, sans pouvoir faire grand-chose, peut rejoindre les paroles de Jésus et nous faire désespérer. La réalité est là, largement commencée ! L’invitation du Christ n’est pas extérieure à notre quotidien, elle s’adresse à notre vie de croyant comme à notre vie de citoyen. Cette invitation est claire et toujours provocante : redressez-vous, relevez la tête, tenez-vous sur vos gardes… Avec son complément essentiel : priez en tout temps dans l’attente de l’accomplissement, la rencontre de l’homme debout devant le Fils de l’homme ! La trajectoire biblique n’est pas dépassée, elle traverse les siècles et invite à vivre notre incarnation au quotidien. La promesse du droit et de la justice faite à Jérémie est toujours à recevoir et à mettre en oeuvre. Nous connaissons l’immense besoin de droit et de justice de notre monde. La force qui transcende toutes les autres, c’est celle de l’amour « entre nous et à l’égard de tous les hommes », auquel nous incite Paul dans sa lettre aux Thessaloniciens (1 Th 3,12). Alors entrons avec intensité dans ce temps de l’Avent. Recevons la grâce de Dieu, pour être irréprochables en sainteté et engagés en actions concrètes, pour participer à la naissance de l’homme debout et du monde nouveau où le Dieu de Jésus Christ sera la grande rencontre. Un vrai programme spirituel, social et politique ! Changer nos coeurs de pierre en coeur de chair responsable est un vrai chemin d’Avent !

Père Pierre-Yves Pecqueux, eudiste

Revue « Prions en église » – décembre 2018 – pages 28 et 29

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s