« Une pause par jour » – 1er janvier 2017

Sainte Marie, Mère de Dieu – « Ils invoqueront mon nom sur les fils d’Israël, et moi, je les bénirai » (Nb 6, 22-27) – Nombres 6, 22-27 – Psaume 66 (67) – Galates 4, 4-7 – Luc 2, 16-21 – Lecture du livre des Nombres

Le Seigneur parla à Moïse. Il dit : « Parle à Aaron et à ses fils. Tu leur diras : Voici en quels termes vous bénirez les fils d’Israël : “Que le Seigneur te bénisse et te garde ! Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, qu’il te prenne en grâce ! Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu’il t’apporte la paix !” Ils invoqueront ainsi mon nom sur les fils d’Israël, et moi, je les bénirai. »         

«Que le Seigneur vous bénisse et vous protège!

Que le Seigneur vous regarde avec bonté et vous accueille favorablement!

Que le Seigneur vous manifeste sa bienveillance et vous accorde la paix!»

Autrefois, la liturgie du jour de l’An portait le titre de «Circoncision de Notre Seigneur». À Rome, on célébrait cette fête dans l’église de Santa Maria in Trastevere, une des premières églises ouvertes au culte sous le pape Calixte. Si la mention de la circoncision de Jésus est à peine évoquée de nos jours, on a toutefois gardé mémoire de Marie, d’où le titre actuel de la messe du jour de l’An: Sainte Marie, Mère de Dieu.

La liturgie s’ouvre avec la triple bénédiction d’Aaron. Il s’agit d’une des plus anciennes formules de bénédiction dans le judaïsme. Aujourd’hui encore, lorsqu’un « cohen », un prêtre dans la communauté juive, est présent à la synagogue le jour du sabbat, il lui appartient de prononcer cette triple bénédiction sur l’assistance. Il bénit pieds nus en réunissant ses mains au-dessus du front en forme de triangle.

Pourquoi ne pas renouer avec cette belle tradition de se bénir au jour de l’An? Bénir c’est dire du bien de quelqu’un. C’est appeler les bienfaits de Dieu sur sa famille, ses enfants. Tout baptisé peut bénir pas besoin d’être prêtre. On peut avantageusement utiliser la formule ci-dessus (Nombres 6, 24-26) et terminer avec le chant suivant:

Mon Dieu, bénissez la nouvelle année. Rendez heureux nos parents, nos amis.

Elle est tout à vous et nous est donnée pour mériter le paradis.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s