« Une pause par jour » – 15 mars 2016

« Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous comprendrez que moi, JE SUIS » -Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 8, 21-30)

En ce temps- là, Jésus disait aux Pharisiens : « Je m’en vais; vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché. Là où moi je vais, vous ne pouvez pas aller. » Les Juifs disaient : « Veut-il donc se donner la mort, puisqu’il dit : “Là où moi je vais, vous ne pouvez pas aller” ? » Il leur répondit : « Vous, vous êtes d’en bas ; moi, je suis d’en haut. Vous, vous êtes de ce monde ; moi, je ne suis pas de ce monde. C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. En effet, si vous ne croyez pas que moi, Je suis, vous mourrez dans vos péchés. »
Alors, ils lui demandaient : « Toi, qui es- tu ? » Jésus leur répondit : « Je n’ai pas cessé de vous le dire. À votre sujet, j’ai beaucoup à dire et à juger. D’ailleurs Celui qui m’a envoyé dit la vérité, et ce que j’ai entendu de lui, je le dis pour le monde. » Ils ne comprirent pas qu’il leur parlait du Père. Jésus leur déclara : « Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous comprendrez que moi, JE SUIS, et que je ne fais rien de moi-même ; ce que je dis là, je le dis comme le Père me l’a enseigné. Celui qui m’a envoyé est avec moi ; il ne m’a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable. » Sur ces paroles de Jésus, beaucoup crurent en lui.

Comment va ton cœur ?

Sommes-nous vraiment à l’image de ce que la Bible dit des hommes: querelleurs, toujours insatisfaits, toujours prêts à nous révolter contre celui qui veut ce qu’il y a de mieux pour nous? En fait, nous sommes divisés. Nous voulons une chose et son contraire. Notre cœur souffre d’une insatisfaction profonde parce qu’il a perdu la seule personne qui pouvait le combler, Dieu. Les Hébreux dans le désert, les Juifs qui affrontent Jésus nous renvoient l’image de notre souffrance.

Ce vide laissé par l’absence de Dieu, nous tentons de le combler de toutes sortes de façons: l’argent, le pouvoir, la domination des autres, la dépendance à l’alcool ou au jeu, la consommation effrénée… C’est ce que l’évangile appelle le péché. Ces faux moyens de remplir notre vide intérieur nous détruisent au lieu de nous combler.
«Tu nous as faits pour toi, Seigneur, et notre cœur est inquiet jusqu’à ce qu’il se repose en toi», disait saint Augustin. Jésus, lui, possède cette paix intérieure que nous recherchons tant. Il n’est jamais seul parce que le Père remplit toute sa vie.
L’invitation nous est lancée, en ce temps de Carême, comme elle l’a été autrefois aux Juifs: reconnaître Celui que le Père envoie pour guérir notre cœur. Renoncer à ces faux moyens de nous apaiser qui ne font que prolonger notre souffrance. Laisser la Vie envahir notre vie afin que nous ne soyons plus si profondément insatisfaits et en colère. Jésus est allé jusqu’à donner sa vie pour que nous soyons délivrés du mal qui nous empêche d’être heureux, pour que nous retrouvions Dieu qui seul peut combler notre attente.

Prière et chant : Les mots que tu nous dis

Les mots que Tu nous dis surprennent nos attentes. Mais qui es-Tu, Jésus, pour nous parler ainsi ?
Viens-Tu aux nuits pesantes donner le jour promis ? Es-Tu celui qui vient pour libérer nos vies ?

Les mots que Tu nous dis ont fait naître l´Eglise. Mais qui es-Tu, Jésus, pour nous parler ainsi ?
Comment peut être acquise la foi qui la construit ? Es-Tu celui qui vient pour libérer nos vies ?

Les mots que Tu nous dis nous mènent jusqu´au Père. Mais qui es-Tu, Jésus, pour nous parler ainsi?
Saurons-nous vivre en frères que son amour unit ? Es-Tu celui qui vient pour libérer nos vies ?

Les mots que Tu nous dis demandent qu´on te suive. Mais qui es-Tu, Jésus, pour nous parler ainsi ?
Et l´impossible arrive aux cœurs que Tu saisis ! Tu es celui qui vient pour libérer nos vies.

T & M Claude Duchesneau, Les mots que tu nous dis, chant E164

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s