« Une pause par jour » – 8 décembre 2015

Fête de l’Immaculée Conception. « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi »- Évangile de Jésus Christ selon saint Luc  (Lc 1, 26-38)

En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. »    À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.     L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie,  car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi,  et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils  et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile.   Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.

Femme libérée…

«Je suis la servante du Seigneur; que tout se passe pour moi comme tu l’as dit.» Y a-t-il plus belle parole pour illustrer la grâce que nous célébrons aujourd’hui: la conception immaculée de Marie, cette grâce unique par laquelle la Vierge a été préservée du péché originel? Notons bien que cette suppression ne l’a nullement privée de sa liberté: le jour de l’annonciation, l’ange attendait réellement sa libre réponse. On pourrait même dire que Marie a été la femme la plus parfaitement libre, car, étant sans péché, elle n’a jamais eu peur de Dieu. Souvenons-nous d’Adam: «J’ai eu peur et je me suis caché.» (Genèse 3, 10)

Marie accueille la parole de Dieu pour ce qu’elle est: une parole d’amour, une parole de salut. Elle aura beau ne pas comprendre les événements, elle ne cessera de les méditer dans la foi, car elle a placé en Dieu toute sa confiance. Qu’elle nous guide sur ce chemin!
N’oublions pas que Marie était une femme de notre chair, et non un ange, engagée comme nous dans un monde qui n’était pas un paradis. Elle était tour à tour tendre, aimante et souffrante comme toute femme.

Prière

Seigneur Jésus, tu as choisi comme tabernacle le corps d’une fiancée très pure, Marie, pour venir en ce monde. Que l’amour de toutes les mères passe par toi et qu’il grandisse chaque jour. Aide les femmes et les hommes à apporter à leur foyer assez de beauté, de force, de santé, d’économie et d’idéal pour qu’il devienne une image du monde nouveau qu’ils veulent édifier avec toi.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s